Home / Actualité / Politique / Infrastructures sportives : Bantama Sow visite les installations du stade de Nongo…

Infrastructures sportives : Bantama Sow visite les installations du stade de Nongo…

Construit en 2011, le stade de Nongo d’une capacité de 50.000 places n’est toujours pas opérationnel. Cette infrastructure située en haute banlieue de la capitale guinéenne (commune de Ratoma), devrait être homologuée début 2019. C’est du moins ce qu’avait récemment affirmé Mamadou Antonio Souaré, le président de la fédération guinéenne de football. Près de 9 ans depuis sa construction, les travaux de finalisation ne sont toujours pas achevés. C’est justement pour cette raison, que le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, a effectué une visite de ce côté ce vendredi 23 août 2019, pour voir le niveau d’avancement des travaux de finition du stade de Nongo, a constaté sur place un journaliste de Globalguinee.info.

A date, les travaux avancent à grand pas avec la société GBM, qui a en charge le projet de finalisation des installations du stade de Nongo. C’est du moins ce qui ressort du constat fait par le chef du département des sports, de la culture et du patrimoine historique.

« L’objectif de la visite de ce matin, c’est de voir le niveau d’avancement des travaux de finition du stade de Nongo. Comme vous le savez, il y a une convention qui lie l’Etat à travers le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique et la Société GBM pour faire les travaux complémentaires du stade de Nongo et la gestion du stade pour un temps donné. Donc si vous avez bonne souvenance, l’année dernière j’étais venu ici, au même moment, où on avait dit que le stade devait être fonctionnel au mois de septembre. Si septembre est passé jusqu’aujourd’hui le stade n’est pas fonctionnel, nous en tant que Etat, parti signataire de cette convention, nous sommes obligés de venir sur le terrain, voir ce qui se passe et tirer les conséquences » a déclaré Sanoussy Bantama Sow à la presse, en présence du PDG de société GBM, Mamadou Antonio Souaré.

Depuis maintenant plusieurs années, les supporters guinéens nourrissent l’ambition de voir le nouveau bijou de Nongo abriter les matchs internationaux des équipes nationales. L’ouverture de cette enceinte dont les travaux de construction ont fini depuis le 16 janvier 2012 grâce à la coopération sino-guinéenne, apportera forcément du plaisir aux équipes et supporters guinéens qui ont longtemps évolué au stade du 28 septembre de Conakry, vieux, de plus d’un demi-siècle.

Le mardi prochain, annonce Bantama Sow, les cadres de son département et ceux de la société GBM vont se retrouver pour faire le contour de toute la convention liant les deux parties, afin de voir à quel moment les travaux seront complètement finalisés pour délocaliser certains matchs du stade du 28 septembre, pour le nouveau stade de Nongo.

« L’état dans lequel j’ai laissé le stade lors de ma dernière visite ce n’est pas dans cet état que j’ai trouvé le stade. Mais le mardi, les deux parties vont se retrouver au ministère des sports à une réunion qui sera dirigée par la cheffe de cabinet qui va réunir les cadres du ministère en charge des sports et la société GBM, pour voir tous les détails qui restent, ce qui n’est pas fait et fixé un délai sûr, pour dire que ces petits détails qui restent, finiront d’ici tel, et nous allons procéder à l’inauguration du stade. Parce que je suis sûr qu’aujourd’hui, tous les guinéens attendent l’ouverture de ce stade » a annoncé le ministre Sow.

Vers la reconstruction du stade 28 septembre…

Dans les mois à venir, l’Etat guinéen compte engager des travaux de reconstruction du vieux stade 28 septembre qui date de 1994. D’autres édifices sportifs sont aussi annoncés à l’intérieur du pays, pour permettre à la Guinée d’abriter la Coupe d’Afrique des nations 2025.

« Les mois à venir, je vous rassure de la reconstruction du stade du 28 septembre et la construction des stades pour la COCAN 2025.  Donc, il faut nécessairement délocaliser les compétitions du stade du 28 septembre vers Nongo. Parce que le stade du 28 septembre a été construit depuis 1964, il faut vraiment le revoir » promet le patron du ministère des sports.

Devant les caméras et micros des journalistes, le PDG du Groupe GBM s’est privé de tout commentaire. Mamadou Antonio Souaré ne s’est pas prêté aux questions des journalistes en qualité de président de la fédération guinéenne de Football, alors que les hommes de médias souhaitaient avoir sa réaction sur plusieurs dossiers qui accablent le football guinéen.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Kaporo-Rails : MTN-Guinée assure ne pas être associée à l’achat des domaines litigieux

Suite à la déclaration numéro 6 publiée le 16 septembre par les victimes de Kaporo-Rails, ...