Home / Actualité / Politique / Marche du FNDC à Conakry : les manifestants dispersés à coup de gaz lacrymogène, des bus vandalisés…

Marche du FNDC à Conakry : les manifestants dispersés à coup de gaz lacrymogène, des bus vandalisés…

Commune annoncé dans une de nos précédentes dépêches, plusieurs guinéens sont descendus dans la rue ce jeudi 14 novembre 2019, suite à l’appel du Front national pour la défense de la constitution, pour s’opposer au projet de troisième mandat du président Alpha Condé.

Initialement programmées sur l’autoroute fidèle Castro Cruz (de l’aéroport de Gbéssia jusqu’au palais du peuple) la marche du FNDC a été stoppé par des agents de maintien d’ordre juste au niveau du Pont de Kondeboungni, à coup de Gaz lacrymogène.

Il faut dire que les échauffourées ont débuté tout près du pond de Gbéssia, quelques mètres avant Kondeboungni. Tout a commencé quand les opposants au changement constitutionnel sont arrivés sur les lieux. Soudain, une riposte s’en est suivie côté forces de sécurité.

Des accrochages entre manifestants et forces de l’ordre n’ont donc pas été évité lors de cette marche. Devant un énorme dispositif sécuritaire, c’était le sauve qui peut quand le film a démarré. Les agents ont dispersé les manifestants. Aucun cortège n’est visible sur le terrain.

Lors de ces accrochages, il faut dire que d’importants d’ébats matériels ont été causés. Un bus de la SOTRAGUI a été brulé alors que trois autres ont été caillassés.

A suivre…

La Rédaction

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19/Guinée : 8 nouveaux cas positifs confirmés, nous sommes désormais à 30…

La Guinée enregistre huit (8) nouveaux cas de Coronavirus testés positifs à la Pandémie. L’annonce ...