Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée : le ministre Bourema Condé donne des instructions aux gouverneurs, préfets, sous-préfets et maires…

Guinée : le ministre Bourema Condé donne des instructions aux gouverneurs, préfets, sous-préfets et maires…

Le Gouvernement guinéen, par la voix du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, vient d’adresser ce mardi un message aux administrateurs territoriaux. Dans une déclaration, le général Bourema Condé a donné des instructions aux gouverneurs, préfets, sous-préfets, et maires du pays.

Dans sa déclaration, le ministre Bourema Condé a tenu à rappeler qu’en dehors des périodes de campagnes, les cortèges allant d’une localité à une autre sont formellement interdits. Il invite ainsi les partis politiques au respect des textes de Lois qui réglementent les cortèges, défilés et autres.

« Je relève que nous ne sommes pas en période de campagne. Ceci n’exclut nullement la présence d’un leader politique ou ses représentants où que cela soit dans le pays dans le cadre des prises de contact formel ou informel avec la base » a indiqué le chef du département de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Le ministre Condé précise aussi que les files de cortège à l’allure carnavalesque sont propres aux périodes de campagne électorale dont les signaux annonciateurs ne sont jamais cachés de personnes parce que faisant l’objet de déclarations officielles.

C’est pourquoi, en raison de tout ce qui précède, dira le général Bourema Condé, il es demandé à tous les partis politiques d’observer et de faire observer par leurs représentants cette disposition.

« Ce, conformément aux articles 106, 107 et 108 du code pénal portant sur les dispositions communes aux réunions, cortèges et défilés le principe d’interdiction de cortège d’une localité à une autre en dehors des périodes de campagne », a-t-il lancé.

Conséquemment, aux administrateurs territoriaux, le ministre donne des consignes fermes.

« Il est demandé à mesdames et messiers les gouverneurs de région, mesdames et messiers les préfets, mesdames et messiers les sous-préfets, mesdames et messiers les maires des communes rurales de veiller à la stricte application des dispositions ici mentionnées », a-t-il instruit.

Cette sortie du ministre Bourema Condé, intervient quelques jours après l’annonce d’une date pour la tenue des élections législatives par la CENI. Une annonce qui s’en est suivi du décret du chef de l’Etat invitant le corps électoral aux urnes. Pour l’heure, les partis politiques n’ont pas réagit.

À suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Le Sénégal sous le choc après la disparition de Pape Diouf

Il est 20 heures ce 31 mars au Sénégal. Le couvre-feu destiné à endiguer la pandémie du ...