Home / People / Antonio Souaré : zoom sur l’origine de la fortune du milliardaire guinéen !

Antonio Souaré : zoom sur l’origine de la fortune du milliardaire guinéen !

Classé parmi les plus grand opérateurs économiques du pays, Antonio Souaré est à la tête  du Groupe Business Marketing, il est aussi propriétaire de la plus grande société de loterie en Guinée implantée dans plus de 21 autres pays. Il est également le président de la fédération guinéenne de football  et celui du club de première division Horoya AC. Egalement membre de la confédération africaine de Football… Pour ne citer que ceux-ci, il est aussi propriétaire de l’un des plus grand groupe de presse du pays.

Aujourd’hui beaucoup de personnes prennent le milliardaire guinéen comme un modèle pour leur réussite dans les affaires. Pourtant, une grosse question se pose sur son chemin parcouru. Cependant, Gnakrylive.com vous le retrace!

‘’Mon argent je ne le dois a personne’’

Il y’a de cela 3 ans, en juillet 2016, lors du tirage de la 57ème édition de la coupe nationale, l’homme disait : j’ai travaillé pendant Trente-cinq (35) ans nuit et jour… Mon argent je ne le doit à personne, je l’ai cherché seul pendant trente-cinq années sur le continent… c’est Dieu qui me la donne… » Bon entendeur salut !

Avant tout, il faut noter que Mamadou Antonio Souaré est ingénieur diplômé d’une classe d’excellence de 7 étudiants à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Mais c’est quelqu’un qui a toujours eu le sens des affaires. Suite à cela, il devient le représentant de la marque ‘’Mazda’’ en Guinée. Il visite Tokyo Berlin Bruxelles et Paris… et ceci lui lance désormais dans le commerce de voitures. « C’est pour cela nous devons être fières d’avoir fait des bonnes études. Car on peut tout nous enlever sauf ce que nous avons dans la tête. Ceux qui sont venus par les escaliers et ceux qui sont passés par l’ascenseur, n’ont pas fournis les mêmes efforts. Alors moi je suis venu par les escaliers ». A-t-il souligné

Sa passion pour les showbiz lui avait poussé à ouvrir l’une des boites de nuits les plus huppées de la capitale qui est le mythique ‘’Zambèzi-hexagone’’, dans le quartier Gbéssia. Fils adoptif de la mama africa,  Feu Myriam Makeba, il a géré le patrimoine et ses spectacles de la chanteuse pendant plusieurs années, parcouru le monde avec cette diva dont la voix a porté l’Afrique dans sa lutte pour l’indépendance.

En dehors des affaires, il aimait la culture, il jouait bien aussi au foot et voulait même se faire une carrière, mais son grand frère lui, préférait le voir ingénieur dans les gradins que Pélé sur le terrain. « Ce que je gagne, je le mettrai toujours à la disposition de la Guinée, du football guinéen et de la culture guinéenne… »

De la loterie aux reines du sport

A travers sa société Groupe Business Marketing, l’homme d’affaire guinéens arrive comme actionnaire, puis actionnaire majoritaire de la plus grande société de Jeux, Guinée Games, représentée aujourd’hui dans 21 pays à travers le monde et sponsors officiel de plusieurs évènements sportifs dont la coupe africaine des moins de 17 ans, U17 Afrique, la coupe d’Afrique féminine des nations la coupe d’Afrique Foot-salle… sans compter les compétions nationales.  « Aujourd’hui je vous dis et je vous le répète pour ceux qui ne comprennent pas. Guinée Games est installée dans 21 pays. Nous sommes installés au Liban, en Guyane et à Dubaï. Il faut que vous compreniez cela… » A t-il  éclairé.

Toujours passionnée par le sport, il rachète le mythique club de foot guinéen Horoya AC, ce qui lui aurait permis d’intégrer les cercles fermée de la CAF et de la FIFA.

Hormis ses investissements dans l’immobilier, il est le détenteur du plus grand groupe de presse en Guinée, la panafricaine CIS Media. Pour le prouver aussi, il dit « je suis fier d’avoir donné une télévision au même niveau que Canal+ et Bein sport, CIS TV (culture Info Sport), déjà sur  le satellite Intelsat. Avec un car de reportage qui coute plus 2 Million d’Euros que même la CAF utilise pour reporter la coupe d’Afrique des nations et la radio évidement ».

Une fortune qui dépasserait les 650 milliards

L’année dernière, un site nommé Kametop.com, lui avait classé 4ème homme guinéen le plus riche et a même estimé sa fortune à 650 milliards GNF, selon le même classement, il est l’entrepreneur qui  a le plus émergé ces 6 dernières années.

En dehors de tout cela, il  avait lancé la compagnie aérienne nationale Guinea Airlines et a construit le plus grand centre de formation de football du pays dans la ville de Dubréka : terrains de foot, backetball, centres de formations, internat, hôtel… sur un étendu de 15 000 ha.

Elue à la tête de la fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT) depuis février 2017, M. Antonio Souaré,  dirige le football d’une main de fer. « …Je défendrais le football guinéen avec toutes mes forces… on doit le défendre comme dans les autres pays  ».

Source : Gnakrylive.com

Ceci pourrait vous interesser

Guinée: Bah Oury sera à la tête d’un parti pour la présidentielle de 2020

« Les petits combats c’est derrière moi. Je tourne la page définitivement. Je ne vais pas ...