Home / Actualité / Echos de nos régions / Violences meurtrières en Guinée: la communauté internationale interpelle l’Etat…

Violences meurtrières en Guinée: la communauté internationale interpelle l’Etat…

La communauté internationale vient d’adresser un message fort au Gouvernement guinéen et aux acteurs politiques du pays. Dans un communiqué, les Missions diplomatiques en République de Guinée des Nations Unies, de la CEDEAO, de la Délégation de l’Union européenne, des Etats-Unis, de France, de Belgique, d’Italie, d’Allemagne et du Royaume-Uni, se font voix.

La crise politique que traverse la République de Guinée est source de préoccupations pour la communauté internationale, rapporte le communiqué. Selon elle, l’insuffisance de dialogue entre les différents acteurs politiques provoque une escalade de la tension avec des recours à la violence, susceptible de porter gravement atteinte aux acquis démocratiques. C’est pourquoi, les ambassadeurs en poste à Conakry, appellent tous les acteurs à renouer le dialogue dans le cadre du comité de suivi, a appris Globalguinee.info.

 »La communauté internationale rappelle que le droit de manifester est un élément essentiel de l’expression démocratique, au même titre que la liberté de la presse. Il appartient aux différents acteurs de faire preuve de calme et de retenue en bannissant tout recours à la violence ou un usage disproportionné de la force. Il importe que les libertés fondamentales soient respectées et que le gouvernement guinéen veille à garantir le respect de l’Etat de droit » interpellent les diplômes occidentaux.

La communauté internationale se dit convaincue que la seule voie vers la stabilité, la croissance et la démocratie réside dans l’esprit de collaboration et de consultation de toutes les parties prenantes afin de développer une Guinée pacifique et prospère.
 »Il est ainsi indispensable d’organiser dans les délais légaux des élections, législatives et présidentielles, libres, crédibles et transparentes, dans le respect du cadre constitutionnel et dans un environnement apaisé. Une éventuelle libération rapide des personnes détenues de façon préventive serait de nature à aider à l’apaisement » lancent-ils dans leur communiqué consulté par notre rédaction.

L’appel de la communauté intervient 48h depuis la reprise des manifestations en Guinée, lancées par le Front national pour la défense de la constitution. Selon le FNDC, au moins 10 guinéens ont été tués dont des forces de l’ordre. Le Gouvernement lui, dresse un bilan de deux (2) morts dont un gendarme et plusieurs dégâts matériels importants.

À suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

N’bany Sangaré sur le projet de changement constitutionnel : ‘’le référendum se prépare très bien sur le terrain’’

Le Secrétaire Général de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel a déclaré ce samedi devant plusieurs ...