Home / International / Afrique / Trois soldats guinéens assassinés au Mali : Antonio Guterres fait une demande au gouvernement malien…

Trois soldats guinéens assassinés au Mali : Antonio Guterres fait une demande au gouvernement malien…

Suite à l’assassinat de trois casques bleus guinéens de l’ONU à Siby (Mali) en permission vendredi dernier par des présumés bandits, le secrétaire général de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), a condamné à travers une déclaration attribuée par son porte-parole dans les termes les plus ferme cette attaque.

Dans une déclaration attribuée à Antonio Guterres, le Secrétaire général présente ses plus profondes condoléances aux familles des disparus et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Par ailleurs, il exprime aussi sa solidarité en vers le peuple de Guinée et le Gouvernement dirigé par Ibrahima Kassory Fofana.

Dans la même déclaration, nous apprend-t-on, Antonio Guterres a saisi l’occasion pour mettre en garde les assaillants. C’est dans ce contexte d’ailleurs, qu’il ferra comprendre que les attaques contre les forces de maintien de l’ordre de la paix des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre et il appelle les autorités maliennes à ne ménager aucun effort pour identifier et rapidement traduire en justice les auteurs de cette attaque.

Plus loin, le Secrétaire général a réitéré la détermination de la MINUSMA à continuer à mettre en œuvre son mandat en soutien au peuple et au Gouvernement du Mali dans leur quête pour la paix.

Des informations qui ont fuité dans la presse, font savoir que c’est un élu de cette localité de Siby, qui a indiqué qu’il s’agit d’un braquage qui a mal tourné. Ce sont des Casques bleus de l’ONU permissionnaires qui allaient en Guinée.

Qu’ils ont été braqués par des malfrats, qui, visiblement ont paniqué et ont tiré.

Dans une déclaration diffusée dans les médias locaux, le ministère de la Défense nationale a informé le peuple de Guinée que les dépouilles des trois soldats guinéens de la MINUSMA tués le 22 février, arriveront par vol spécial à Conakry ce mercredi à 14h.

La cérémonie funèbre, sous la supervision du chef d’État-major adjoint de l’Armée de terre, sera organisée le vendredi 1er mars à 10h, à la Base aérienne principale de Conakry.

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Cérémonie de fin de formation de 350 officiers et sous-officiers : discours du ministre d’Etat, Dr Mohamed Diané…

Mesdames et Messieurs, L’honneur m’échoit de présider la cérémonie qui nous rassemble ici cette matinée. ...