Home / Dossier du jour / Tours jumelles de Boulbinet : l’Etat bail le domaine à ‘’Kakandé IMMO’’, une filiale de Guicopres (images)

Tours jumelles de Boulbinet : l’Etat bail le domaine à ‘’Kakandé IMMO’’, une filiale de Guicopres (images)

Construit dans les années 60, les deux tours de Boulbinet d’une même hauteur, hauts de 11 étages situés dans la commune de Kaloum se trouvant dans un état piteux et de délabrement très dangereux seront très prochainement dans un état neuf. Leur Etat actuel inquiète les citoyens de la presqu’île de Kaloum. Pour éviter d’éventuel drame et rendre plus attrayant les domaines, l’Etat guinéen décide de faire face à cette réalité en jetant son regard sur Kakandé IMMO, une des filiales de l’entreprise Guicopres, a qui il a baillé le domaine. Le Gouvernement guinéen décide donc de se tourner vers une entreprise nationale évoluant dans le domaine du BTP et de l’immobilier. Et c’est sur la société de l’homme d’affaires, Kerfala Person Camara que l’Etat mise.

Les nombreux travaux réalisés et en cours de réalisation sur les routes de Conakry et de l’intérieur du pays, des bâtiments administratifs et autres par l’entreprise Guicopres de Kerfala Camara (KPC), ont certainement attiré l’attention du chef de l’Etat et son gouvernement. Le président Alpha Condé a confié la réalisation des deux tours jumelles de Boulbinet à ‘’KAKANDE IMMO’’.

Des informations obtenues auprès du service communication du groupe Guicopres, affichent nettement l’ambitieux projet du président de la République. A travers ce bail, la filiale KAKANDE IMMO, aura une lourde mission à accomplir pour reconstruire ces deux tours. Sur la maquette du projet, l’ambition de faire d’elles des tours dignes de nom s’y trouve.

Des images de la maquette du présent projet dont Globalguinee.info en dispose, indiquent qu’il y aura la construction de deux blocs de R+15, 60 appartements, 25 magasins et boutiques, 70 places de parking, un Aire de jeux et une piscine sur ce site d’une superficie de 15.700 mètre carré.

Les tours de Boulbinet risquaient fort de s’écrouler un jour ou l’autre comme un château de cartes. Au-delà de leur vétusté, ces deux édifices étaient devenus un refuge à la merci de la débauche au détriment de la jeunesse. Face à cette situation qui interpelle plus d’un, les habitants des lieux et leurs environs ont lancé un cri d’alarme aux autorités locales. Un appel entendu par les autorités guinéennes. A la finalité de ce chantier, Boulbinet changera d’images.

Focus Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Sidya Touré prévient: « le moment venu, les guinéens… »

La déclaration lue Samedi dernier au siège du parti au pouvoir ne restera pas sans ...