Home / Actualité / Politique / Sidya Touré signe et persiste : « nous n’accepterons pas que la révision se fasse à la CENI sans que… »

Sidya Touré signe et persiste : « nous n’accepterons pas que la révision se fasse à la CENI sans que… »

L’opposant Sidya Touré vient à nouveau de se faire voix face à la question de révision du fichier électoral, comme l’a recommandé les experts de la communauté internationale. Le leader de l’Union des Forces Républicaines qui continue de dénoncer environ 1 million 500 mille électeurs fictifs, pose donc des conditions à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Alors que la CENI s’active sur le terrain dans l’installation de ses démembrements, le chef de file de l’UFR indexe Inovatric comme étant l’opérateur qui a été choisi pour toiletter le fichier électoral, qu’il juge corrompu.

«Un mois avant qu’on ne désigne Inovatric comme étant l’opérateur, j’ai dit à la radio voilà la société qui va être choisie. Nous savons ce qu’il y a dans ce fichier. Ces questions de démembrement, on essaye de nous opposer mais ça n’a aucune importance parce que nous n’accepterons aucune élection avec un millions 500 mille électeurs frauduleux » a indiqué Sidya Touré, lors d’un meeting du FNDC ce vendredi 30 août 2019, à l’Université Koffi Annan avant d’enfoncer le clou.

« Nous n’accepterons pas que la révision se fasse à la CENI sans que l’opérateur ne soit désigné par appel d’offres conformément à l’audit que nous avons accepté tous avec la communauté internationale et le gouvernement», prévient Sidya Touré.

Au début du mois d’août, le président du Groupe parlementaire la majorité présidentielle a pourtant été claire : « Avec ou sans l’opposition, nous irons aux élections », a tranché le député Amadou Damaro Camara.

A suivre…

Alpha DAF

Ceci pourrait vous interesser

People : Black M fait des confidences sur son fils né prématurément

Le rappeur français, d’origine guinéenne, Black M et son épouse Léa Djadja ont accordé le ...