Home / Actualité / Politique / Sidya Touré prévient: « le moment venu, les guinéens… »

Sidya Touré prévient: « le moment venu, les guinéens… »

La déclaration lue Samedi dernier au siège du parti au pouvoir ne restera pas sans conséquence au sein du Front National pour la Défense de la Constitution. Ce mardi 21 mai 2019, les leaders qui composent cette entité politico-sociale, se sont retrouvés au siège de la PCUD pour rétorquer face aux velléités du pouvoir de vouloir offrir au chef de l’Etat, Alpha Condé un mandat à vie à la tête du pays.

Au sortir de cette réunion, le chef de file de l’Union des Forces Républicaines, s’est adressé aux journalistes. Selon Sidya Touré, il appartient au front national pour la défense de la constitution de réagir par rapport à ses velléités qu’ils (les leaders ndlr) ont observé ces derniers temps.

« Nous sommes opposés à l’idée d’un troisième, d’un quatrième, d’un énième mandat pour Alpha Condé en Guinée », a réaffirmé l’ancien premier ministre, qui lancera ensuite des piques à l’endroit du ministre de la défense, Mohamed Diané.

« On nous dit, non, ce n’est pas un troisième mandat, nous n’avons pas parlé de troisième mandat, nous parlons de référendum. Mais il y a un adage chez les malinkés qui dit ‘’quand un chasseur a la toue, ce n’est pas la peine de prier pour qu’il ne gagne pas d’animal parce qu’il n’en gagnera jamais puisqu’il va tousser lui-même ». C’est Alpha Condé lui-même qui a dit ici à la télévision, à la radio, aux journalistes Sénégalais, que s’il y a référendum, c’est qu’il y a un troisième mandat. C’est lui qui l’a dit, c’est pas nous. Donc, on ne peut pas revenir aujourd’hui nous dire non on n’a pas demandé ceci, on n’a pas demandé cela » a-t-il rétorqué.

Pour l’ancien haut représentant du président Alpha Condé, la souffrance des populations a atteint un niveau inquiétant. Sidya Touré cite comme exemple : le récent drame survenu à Dabondy, où plusieurs personnes d’une même famille ont péries, mais aussi le désarroi des populations par rapport aux coupures intempestives du courant électrique dans la capitale Conakry.

« Je ne sais pas combien d’enfants ont perdu la vie, par l’incapacité d’un Gouvernement qui ne sait même plus où est-ce qu’il va. Vous avez vu ces derniers jours il n’ya pas un quartier où les jeunes gens n’ont pas allumé les ordures. Ils ont protesté contre le manque d’électricité et surtout l’insalubrité à tous les niveaux » a-t-il soutenu devant la presse.

Et d’ajouter : «  Quand on n’est dans un système comme ça, on ne vient pas s’arrêter devant les gens pour dire, oui, oui, oui, il faut me laisser ici jusqu’à ce que je meure. Nous n’accepterons pas cela. C’est ce que nous sommes venus réaffirmer et le moment venu, les guinéens seront en face de ceux qui pensent qu’ils sont capables de faire en sorte que 12 millions de guinéens vivent permanemment dans la misère pour simplement sauver un seul individu » prévient Sidya Touré.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

RDC: MSF accuse l’OMS de rationner le vaccin contre le virus Ebola

En République démocratique du Congo, Médecins sans frontières demande la création d’un comité indépendant pour ...