Home / Actualité / Politique / Sidya Touré : « Lansana Conté a été l’homme des réformes, le fondateur d’une Guinée en voie de démocratisation »

Sidya Touré : « Lansana Conté a été l’homme des réformes, le fondateur d’une Guinée en voie de démocratisation »

Sidya Touré, ancien premier ministre guinéen, chef de file du parti UFR, ancien haut représentant du chef de l’Etat Alpha Condé, s’est confié à Jeune Afrique cette semaine. Dans cette entrevue avec nos confrères du magazine, l’homme reconnait les mérites de l’ancien président, le général Lansana Conté, son mentor.

Mais avant, l’opposant s’attaque à l’actuel locataire du Palais Sékhoutouréya. Selon Sidya Touré, Alpha Condé n’écoute point les conseils. Son passage au Palais en tant que Haut Représentant, n’a pas servi grand-chose.

« Je voulais donner des conseils, alors j’ai accepté de devenir haut représentant du chef de l’État – en insistant pour ne pas être rémunéré. J’ai notamment tenté d’améliorer l’électricité, ainsi que le secteur des mines pour que ce dernier participe de manière inclusive au développement. Malheureusement, Alpha Condé n’écoute pas, il dirige tout seul, à l’ancienne. Alpha est un homme du passé » a-t-il déclaré chez nos confrères ajoutant qu’en Guinée, il est son propre modèle, qu’il n’y a pas d’autre.

« Je suis plus jeune que lui ! [Sidya Touré aura 74 ans en août, Alpha Condé vient d’en avoir 81.] En Guinée, je suis mon propre modèle. Je n’en trouve pas d’autre », se vente l’opposant.

Sauf que souvent, le régime d’Alpha Condé ne cesse de saboter celui de Lansana Conté, ce, depuis la prise du pouvoir par le premier. Des ministres de la république, accusent dès fois la deuxième république d’avoir pillé les ressources du pays, sans aucune réalisation concrète.  Pour Sidya Touré, son mentor a été l’homme des réformes, le fondateur d’une Guinée en voie démocratisation.

« Quand je vois ce qu’est devenu le pays, je me dis que Lansana Conté a été l’homme des réformes, le fondateur d’une Guinée en voie de démocratisation. On est passé d’un système socialo-communiste à l’économie de marché. Avec lui, nous avons restructuré le pays, créé les institutions. Le multipartisme, c’est lui, la Cour suprême, c’est lui ! C’était un homme avec qui l’on pouvait discuter. Alpha Condé, lui, n’a jamais rien fait. Son premier job, ça a été président de la République, à 73 ans » a ajouté l’ancien chef de gouvernement.

Candidat malheureux des présidentielles de 2010 et 2015, Sidya Touré veut se venger en 2020, année à laquelle prendra fin le mandat d’Alpha Condé.

« Je renouvellerai l’État, je remettrai l’administration en place et je veillerai à la bonne gouvernance. Je ferai en sorte qu’une équipe puisse faire avancer des projets. J’investirai fortement dans l’économie agricole. Dans l’éducation aussi. Je construirai de vraies écoles, de vrais hôpitaux et, bien sûr, des routes. Quant au secteur minier, je le développerai, tout en veillant à préserver l’environnement. La Guinée est un immense chantier, tout est à faire » promet l’opposant dès qu’il arrivera au trône.

Alpha B.

Ceci pourrait vous interesser

Troisième mandat : le Front national pour la défense de la constitution lance un appel à la CEDEAO, à l’UA, à l’ONU et l’UE

Déclaration N° 009/FNDC/2019   Devant l’échec cuisant de la tentative de manipulation et d’instrumentalisation des ...