Home / Actualité / Politique / Retrait ou suspension des travaux des élus de l’opposition au parlement : à quoi doit-on s’attendre des parlementaires ?

Retrait ou suspension des travaux des élus de l’opposition au parlement : à quoi doit-on s’attendre des parlementaires ?

C’est une décision qui s’annonce très difficile pour les députés de l’opposition guinéenne ce vendredi 11 octobre 2019, à l’assemblée nationale. Et pour cause: les parlementaires des groupes  »les Libéraux démocrates » et  »l’Alliance Républicaine », qui doivent dans les conditions normales définir leur position dans l’après-midi, prennent part à l’Examen et l’adoption du projet de chronogramme de la session budgétaire ouverte le 7 octobre dernier.

Les députés opposants qui font déjà objet de plusieurs critiques au sein de l’opinion publique, vont-il opter pour leur retrait aux activités de l’Assemblée Nationale ou tout simplement suspendre leur participation pour une période donnée? La question demeure éternelle pour l’heure, puisque les parlementaires sont en ce moment présents à la sesssion Budgétaire.

Sur 113, ils sont 59 députés ayant pris part à cette plénière de l’assemblée nationale. On note 28 absents. Le projet de loi du jour a été voté et adopté par la majorité des élus du peuple. Mais avant cette adoption, le président du groupe parlementaire libéral Démocrate, Dr Fodé Oussou Fofana s’est insurgé contre l’annonce du président de l’assemblée nationale lors des consultations avec le chef du Gouvernement, Kassory Fofana. Claude Kory Kondiano qui avait embarqué tout le parlement dans le projet de nouvelle constitution.

Au moment où nous mettons cette dépêche en ligne, les travaux de ce vendredi sont à phase d’être bouclés. Les députés opposants vont d’un moment à l’autre lire une déclaration devant la presse nationale.

Nous y reviendrons

Alpha Madiou Bah

Depuis l’hémicycle

Ceci pourrait vous interesser

Éliminatoires CAN 2021: la Guinée bat la Namibie à domicile, première victoire pour Didier Six !

Le Syli national de Guinée s’est imposé à domicile ce dimanche 17 novembre 2019, face ...