Home / Actualité / Politique / Référendum en Guinée : l’opposant Bah Oury favorable à la demande d’Alpha Condé…!

Référendum en Guinée : l’opposant Bah Oury favorable à la demande d’Alpha Condé…!

« La Guinée n’est plus la même avec l’éveil des consciences et toutes les mutations intervenues dans la société. Il est légitime alors que chacun se demande où on va, comment aborder les enjeux et défis des temps nouveaux. C’est pourquoi, je comprends le débat en cours dans le pays sur tous les sujets de préoccupation y compris la Constitution. Mais, comme je l’ai indiqué auparavant, il ne m’appartient pas de trancher ou de choisir à la place des Guinéens. Avant toute prise de position personnelle, j’ai le devoir d’écouter tout le monde. Pour ce faire, j’instruis le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, d’initier des consultations avec les institutions de la République, les partis politiques, les syndicats, les organisations de la société civile pour recueillir les avis des uns et des autres dans un échange ouvert sur les différentes questions pour que le débat porte sur les arguments et les recommandations. Tout sujet peut être discuté dans une démocratie » c’est l’une des parties de la communication d’une chef de l’Etat, Alpha Condé ce mercredi, lors de son adresse à la nation.

L’instruction ferme du Président de la République, demandant à son premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, fait réagir la classe politique guinéenne. C’est notamment le cas de l’opposant Bah Oury, qui se dit favorable aux consultations nationales.

Pour l’ancien Ministre de la Réconciliation Nationale, un ‘’débat responsable, structuré, méthodiquement planifié par une identification précise des intervenants jouissant d’une réelle légitimité est nécessaire’’.

Sauf que, dans son analyse, l’Animateur du Mouvement le Renouveau, trouve que les acteurs majeurs de la Guinée, composés de partis politiques, d’autorités morales, de la société civile, des organisations syndicales, doivent parler d’une même voix pour s’accorder sur la façon d’organiser la concertation avec le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Et ce, pour éviter les écueils de la dispersion et des confusions, enchaine l’ancien vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, parti dirigé par le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Culture : Bonne nouvelle pour les groupes Degg J force 3, Banlieuz’Art et King Alasko

C’est une bonne nouvelle pour les Groupes BLZ, Degg j force 3 et le jeune ...