Home / Sport / Qualification des Syli cadets et seniors : par-dessus-tout, l’instigateur ministre des sports Bantama Sow (Par Lamine Mognouma Cissé)

Qualification des Syli cadets et seniors : par-dessus-tout, l’instigateur ministre des sports Bantama Sow (Par Lamine Mognouma Cissé)

C’est la première fois dans l’histoire récente du football guinéen, que les férus du ballon rond du pays, ne soient pas tenus par le suspens d’une qualification de leur équipe nationale à la coupe d’Afrique des nations.

Le scénario inimaginable d’une qualification acquise avant la dernière journée, de surcroît,  avec une place de leader dans le groupe où il y avait la Côte d’Ivoire, a été rendu possible, aussi bien grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs, notamment celui  de la fédération qui a réussi à convaincre de nouveaux talents à rejoindre l’équipe, mais c’est aussi et surtout, grâce à la diligence des dossiers concernant cette équipe par le patron du département de tutelle, le  ministre des sports.

Bantama Sow, car c’est bien de lui qu’il s’agit, a eu le mérite de donner une suite favorable au financement dans les meilleurs délais, de l’agenda des matches amicaux et de qualifications de l’équipe nationale.

Il a toujours réussi à donner un coup d’accélérateur aux dossiers concernant  cette équipe, dans les couloirs des finances et du budget, qui riment habituellement avec la lourdeur administrative .

Depuis un certains temps, l’équipe en déplacement ou à domicile, est logée dans les meilleurs hôtels, les rendez-vous des matches tous azimuts sont honorés selon ce que veut la fédération, mais aussi et surtout, la question de primes impayées, est devenue un très lointain mauvais souvenir.

Justement, par rapport à cette prime, une des propositions faites par le ministre, a été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme et de soulagement par les acteurs concernés.

Il s’agit de la suppression des primes payées en cas de matches nuls.

Ces primes sont ajoutées aux primes initialement payées pour les victoires en bonifiant considérablement et agréablement celles-là.

Dans les coulisses de l’équipe nationale, aux dires des joueurs, les cadres même de cette équipe, cette décision particulière du ministre des sports, a eu un effet stimulant. Elle a d’avantage suscité l’envie de vaincre chez les joueurs.

Comme pour dire, qu’au-delà de l’attention que le ministre a eue pour les équipes nationales, notamment l’équipe seniors de football, donc sa promptitude à répondre aux problèmes de ses équipes, il a su aussi mener des réformes qui ont eu le mérite d’accumuler des prouesses.

Mognouma Cissé

Ceci pourrait vous interesser

L’Ufr dément Kiridi Bangoura : « Sidya Touré, a quitté la primature en février 1999 »

Dans une de ses sorties chez nos confrères de Jeune Afrique, le ministre Secrétaire Général ...