Home / Actualité / Politique / Promotion d’un troisième mandat : le parti de Sidya met en garde les personnes « malintentionnées »

Promotion d’un troisième mandat : le parti de Sidya met en garde les personnes « malintentionnées »

Le débat sur un éventuel troisième mandat en République en faveur d’Alpha Condé est plus que d’actualité en République de Guinée. Après le spectacle offert par certaines femmes ce 08 mars, date indiquée pour la célébration de la journée internationale des femmes, au palais du peuple, les réactions fusent de partout. Ce samedi 09 mars 2019, les responsables de l’Union des Forces Républicaines ont recadré le débat.

C’est le nouveau remplaçant de Baïdy Aribot au poste de secrétaire exécutif de l’UFR qui prend le micro en Premier le micro avant que les autres n’emboitent ces pas. Saïkou Yaya Barry pointe du doigt des personnes qui selon lui malintentionnées, ont manipulé ces femmes qui veulent une révision de la constitution pour permettre à l’actuel chef d’Etat de s’éterniser au pouvoir. Globalguinee.info a décrypté pour vous, une partie de son intervention.

Ce sont des gens malintentionnés, qui ont manipulés les femmes en leur donnant des pancartes. Et il se trouve que même ces femmes ne savaient pas ce qui était écrit sur les pancartes qu’elles brandissaient. Des personnes qui ont pris l’argent de l’Etat, qui ont détourné les biens publics, qui sont entrain de piller l’économie nationale, veuillent toujours garder leurs positions de pilleurs. Des démons d’argents, des gens qui ne croient qu’à l’argent, qui sont cupides, se sont permis d’utiliser nos sœurs, nos mères, nos femmes, pour brandir des pancartes qui violent notre constitution. Si la justice était forte aujourd’hui, elle devait engager des poursuites contre ses personnes. Parce que c’est une violation de la constitution guinéenne.

Nous avons une constitution qui est claire. Un président vient pour un mandat, si la population lui renouvelle la confiance, il gagne un second mandat. Après cela, il ne peut pas être président. Parce que ce pays-là, ce n’est pas pour le papa d’une seule personne. Le pays appartient à 12 millions de guinéens. Si Dieu t’a donné la chance de diriger ce pays pendant 10 ans, tu n’es pas le seul guinéen, écartes-toi, laisse la possibilité aux guinéens de choisir un autre. Jusqu’à preuve du contraire je ne pense pas que c’est l’intention de Alpha. Si c’est son intention, alors il nous trouvera devant sa route. Jusqu’à contraire je considère que c’est l’intention de ceux-là qui s’enrichissent sur le dos du peuple de Guinée.

Propos décryptés par Alpha Madiou BAH.

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Crise sociopolitique en Guinée: l’USTG d’Abdoulaye Sow appelle les travailleurs à rester à domicile jusqu’à nouvel ordre…

Dans une déclaration publiée ce mardi 15 octobre 2019, l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée ...