Home / Actualité / Politique / Nouvelle constitution/Bantama Sow parle: « Nous souhaiterions que tous ceux qui occupent des postes importants disent OUI »

Nouvelle constitution/Bantama Sow parle: « Nous souhaiterions que tous ceux qui occupent des postes importants disent OUI »

En marge de l’Assemblée Générale du RPG Arc-en-ciel ce Samedi 08 Juin 2019, le ministre des Sports, de la culture et du Patrimoine Historique, dignitaire de cette formation politique, s’est adressé au défenseur de la constitution de mai 2010. Sur un ton assez sévère, Sanoussy Bantama Sow a lancé des piques à l’endroit des acteurs qui composent le Front National pour la Défense de la Constitution.

Le ministre Bantama a lancé un appel de traque à l’endroit des détracteurs du régime d’Alpha Condé. Ce membre influent du parti présidentiel, n’est pas allé du dos de la cuillère pour menacer les individus qui élisent des antennes du FNDC dans les quartiers, communes et préfectures du pays.

Bantama Sow, souhaite à ce que le ministre de la sécurité présent à cette assemblée générale de leur formation politique, transmette son message au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

« Une bande de farfelues ne peut pas se retrouver pour salir des hauts cadres de l’Etat avec un Front de je ne sais pas contre quoi, qui n’existe nulle part, qui n’est pas reconnu au ministère de l’administration du territoire. Il ne peut pas empêcher le peuple de Guinée de se prononcer. Les individus qui se trouvent dans les quartiers, dans les communes, dans les préfectures pour élire un front de quoi, il faut les traquer, les traquer, les traquer (…) Des gens se retrouvent pour déstabiliser le pays. Des gens qui n’ont même pas où dormir, des gens qui veulent avoir l’asile politique en disant qu’ils sont menacés, ils représentent quoi ? Ils sont menacés où ? C’est nous qui donnons la latitude à des gens qui viennent de nulle part, qui ne sont rien, dire ce qu’ils veulent.  Alors jeunesse de la mouvance mobilisons-nous », a déclaré ce partisan d’Alpha Condé.

Alors que le premier ministre vient d’exprimer clairement sa position sur l’idée d’adoption d’une nouvelle constitution, le chef du département des sports invite les hauts cadres de l’administration à exprimer leur position. On ne peut pas avoir un pied dehors, et un pied dedans, prévient-il.

« C’est le moment pour que tous les hauts cadres se déterminent. On ne peut pas avoir un pied dehors et un pied dedans. Le Premier ministre a dit OUI en tant que citoyen OUI en tant que gouvernant. Nous souhaiterions que tous ceux occupent des postes importants disent OUI », a lancé Bantama Sow.

Cet appel a été lancé en présence de l’ancien porte-parole de l’opposition républicaine, Aboubacar Sylla, devenu ministre d’Etat, des Transports. Ce dernier, a d’ailleurs noué une alliance avec le parti présidentiel ce samedi. Le nouveau porte-parole du Gouvernement dit être prêt pour une nouvelle constitution en Guinée.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Urgent: Alpha Ibrahima Keira limogé de ses fonctions de ministre de la Sécurité…

Dans un secret pris ce lundi 11 novembre 2019, le président de la République, le ...