Home / Actualité / Politique / Nomination de Colonel Issa Camara : le BL exige l’annulation du décret (Déclaration)

Nomination de Colonel Issa Camara : le BL exige l’annulation du décret (Déclaration)

Le Bloc Libéral (BL) fustige la nomination du «colonel» Issa CAMARA au poste de Préfet de la préfecture de Yomou, située en région forestière ; et pour cause : les Guinéens se souviennent de ses abus d’autorité lorsqu’il était gouverneur de Mamou.

Ils se souviennent aussi qu’il a été condamné à 6 mois de prison, avec sursis, par le Tribunal Militaire de Labé, suite aux violences perpétrées contre des citoyens de cette localité, en 2016.

C’est certainement pour ces causes, parmi d’autres, que sa nomination comme Commandant du Camp Alpha Yaya aurait été unanimement rejetée par les officiers et sous-officiers intègres de l’Armée Guinéenne.

Dans un Etat de Droit, le casier judiciaire demeure la référence primaire pour la promotion des cadres aux postes électifs ou nominatifs. Malheureusement, tel n’est pas le cas sous la gouvernance d’Alpha Condé. Conséquemment, la désignation de cet officier est une insulte faite aux habitants de Yomou, de la Région Forestière, et de toute la Guinée.

La persistance d’Alpha Condé de nommer le « colonel » Issa CAMARA à une fonction importante de l’Etat est la preuve du mépris qu’il a pour le peuple de Guinée. Outre cette expression d’irrévérence pour les Guinéens, l’affectation de cet officier en Région Forestière, cache des dessous machiavéliques.

En effet, pour comprendre cette diablerie, il faut projeter cette manœuvre politique dans le contexte de la présidentielle de 2020. Dans les mois à venir, cet officier violent et expéditif va y juguler toute opposition au projet de Troisième Mandat que mijote Alpha Condé.

Il ne sera pas surprenant qu’il devienne par la suite le Commandant de zone de N’Zérékoré ou le gouverneur de la région administrative de N’Zérékoré, pour embrigader les électeurs de toute la Guinée Forestière dans le juron du régime.

En fait, la montée du  « colonel » Issa CAMARA sur la scène est une orchestration du régime. Elle est similaire à celle de Resco CAMARA, qui avait pour mission de massacrer les opposants lors des manifestations dans la Ville de Conakry.

C’est en fait la mise en place d’une équipe de brigands pour massacrer les populations qui s’opposeraient au projet de déviation constitutionnelle que prépare sournoisement le régime d’Alpha Condé. Conséquemment, la désignation d’Issa CAMARA en Guinée Forestière constitue une menace pour la démocratie dans notre pays.  Le rôle qui semble lui être confié par le régime d’Alpha Condé risque d’engendrer des troubles au niveau régional, avec répercussion au niveau national.

C’est pourquoi, le Bloc Libéral exige, au nom du droit du Peuple de Guinée, l’annulation du décret nommant Issa CAMARA au poste de Préfet de Yomou. Dans l’esprit du droit inaliénable des citoyens, le BL demande aux populations de Yomou de refuser qu’Issa CAMARA prenne ses fonctions dans ladite localité.

Aussi, le BL demande aux Guinéens sans distinction de parti politique ou d’appartenance ethno-régionale ou confessionnelle de joindre leurs efforts à ceux de ses militants afin que cette nomination, aux desseins obscurs, soit écrasée dans l’œuf. Comme l’a dit le Célèbre 3ème Président américain, Thomas Jefferson, « Si l’ordre est illégitime, les citoyens n’ont pas seulement le droit de désobéir, mais ils ont également le droit de le combattre ».

Fait à Conakry, le lundi 15 avril 2019

Le Bloc Libéral

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : la Cour d’Appel tranche dans le procès en appel des leaders du FNDC

La Cour d’Appel de Conakry a tranché ce jeudi 05 décembre 2019, dans le procès en ...