Home / Actualité / Politique / Gouvernance Alpha Condé : le ministre Mouctar Diallo magnifie les progrès de 2011 à nos jours, avec des chiffres à l’appui

Gouvernance Alpha Condé : le ministre Mouctar Diallo magnifie les progrès de 2011 à nos jours, avec des chiffres à l’appui

Devant la presse guinéenne ce lundi 04 mars 2019 à Conakry, le ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes a magnifié les acquis de la Gouvernance Alpha Condé de 2011 à nos jours. Ancien opposant, Mouctar Diallo, était méconnaissable dans sa communication. Pour entamer sa série de commentaires à l’endroit d’un homme qu’il critiquait pourtant lorsqu’il était dans l’opposition, le chef du département de la jeunesse a tenu à remercier Alpha Condé qui d’après lui, a dédié ses deux mandats aux jeunes et femmes. Cette volonté dira-t-il, se matérialise par des reformes institutionnelles, structurelles et des actions de promotion de l’emploi, de l’employabilité et de la participation des jeunes, engagées à partir de 2011.

Pour asseoir ses arguments, le ministre Mouctar Diallo rappel dans un premier temps, que pour la mise en œuvre des activités de jeunesse et de promotion de l’emploi des jeunes, le chef de l’Etat Alpha Condé a priorisé la définition d’un cadre institutionnel, structurel et programmatique.

« Pour ce faire, il a procédé en 2011, à la signature des instruments de ratification de la charte Africaine de la jeunesse, qui constitue le cadre de référence pour l’élaboration des politiques de jeunesse en Afrique. C’est sur cette base que le Gouvernement a adoptée en septembre 2011, la nouvelle politique nationale de la jeunesse élaborée pour la période 2011-2020, assortie d’un plan stratégique de développement de la Jeunesse », a-t-il rappelé.

Ces projets et programmes initiés et mis en œuvre sont non seulement tirés de cette pratique mais également obéissent :

  • Aux lettres de missions adressées par les différents Premiers Ministres depuis 2011 ;
  • Au plan quinquennal de Développement 2011-2015 ;
  • Au document programme emploi jeune I et II (PEJ1 et 2) 2011-2016 ;
  • Au plan National de Développement Economique et Social (PNDES 2016-2020) ;
  • Au programme National d’Insertion Socio-économique des Jeunes (PNISEJ) élaboré en 2016 avec 20 projets structurants et une projection de 750 000 emplois à l’horizon 2020 ;
  • Au document Profil Pays de la guinée pour la capture du Dividende Démocratique de 2017.

Outre, la formation était aussi au cœur des activités phares du département de la jeunesse. La responsabilisation et l’engagement citoyen des jeunes, est désormais la nouvelle vision de Mouctar Diallo. D’après cet ancien proche de Cellou Dalein Diallo, le Président Alpha Condé a montré que les jeunes de Guinée ne sont ni les damnés, encore moins les derniers de la terre.

« Avec la Gouvernance actuelle, l’espoir est permis, l’espoir se crée chaque jour pour les jeunes eux-mêmes avec des modèles de réussite, des succès-stories de jeunes guinéens qui flamboient », a enchainé le ministre Diallo avec des tonnes promesses.

A suivre…

Alpha B.

Ceci pourrait vous interesser

Internet: les 10 pays les plus connectés d’Afrique

Maroc, Kenya ou Tunisie ? La palme du plus fort taux d’accès à internet en Afrique ...