Home / Société / Média : 6 mois après sa suspension, la HAC lève la sanction de Mouctar Bah, correspondant de RFI à Conakry

Média : 6 mois après sa suspension, la HAC lève la sanction de Mouctar Bah, correspondant de RFI à Conakry

C’est un ouf de soulagement pour le correspondant de radio France international basé à Conakry, Mouctar Bah. Six mois après le retrait de son accréditation par la HAC, organe en charge de réguler le bon fonctionnement des médias en Guinée, notre confrère  a été autorisé à nouveau de reprendre service dans le pays que dirige Alpha Condé.

L’information a été donnée par notre confrère ce lundi 20 mai 2019. Mouctar Bah dit avoir reçu son accréditation.

Pour rappel, le correspondant de Rfi, de l’AFP, et de reporter sans frontière en Guinée, avait été sanctionné suite à un reportage sur la mort de deux jeunes, le 8 novembre dernier, dans le quartier Wanindara, situé dans la commune de Ratoma. C’était lors d’une manifestation de l’opposition guinéenne.

Alpha

Ceci pourrait vous interesser

Tribune-Entre la constitution et les législatives, l’équation à résoudre du FNDC

Pour prédire des événements politiques, il ne suffit pas d’être intelligent, ou d’avoir des connaissances ...