Home / Actualité / Politique / Mamadouba Tos Camara menace certaines PME de la commune de Matoto : « …on va résilier leurs contrats »

Mamadouba Tos Camara menace certaines PME de la commune de Matoto : « …on va résilier leurs contrats »

C’est un Mamadouba Tos Camara très déterminé à rendre propre Matoto, qui s’est prêté à nos questions en début de week-end dernier. Le maire de cette commune urbaine, se réjouit des avancées enregistrées dans sa circonscription en termes d’assainissement.

L’élu du parti au pouvoir, reconnait d’abord les nombreux soutiens du nouveau département en charge de l’assainissement et de l’hydraulique. Si la commune qu’il dirige a enregistré des prouesses, c’est bien grâce à Papa Koly Kourouma et son équipe, reconnait le maire Mamadouba Tos Camara.

« Je pense que la création de ce nouveau ministère est un ouf de soulagement aujourd’hui pour les communes, surtout nous qui sommes de Conakry. Pour le moment, en ce qui me concerne parce que je ne sais pas comment il évolue avec les autres, en ce qui concerne la commune de Matoto, aujourd’hui, ce ministère nous permet à travers l’agence nationale de la salubrité publique de se débarrasser de beaucoup de tas d’immondice, de faire en sorte que la commune ait une certaine visibilité en termes d’insalubrité. A chaque fois que nous avons besoin des moyens logistiques pour faire face à une situation concernant l’insalubrité, le ministère est là à travers son agence (ANSP) à nous appuyer. Et le plus souvent, c’est le ministre qui nous alerte afin que nous puissions attaquer certains points noirs, ce qui prouve que lui-même il a une volonté afin que Conakry soit une ville propre » a soutenu le premier responsable de la mairie de Matoto.

Même s’il y a des progrès, le maire note aussi assez des difficultés dans la collaboration avec certaines PME de la place. C’est pourquoi, il menace de résilier plusieurs contrats scellés avec ces dernières après une consultation au sein de la commune de Matoto.

« C’est ça le problème le plus difficile. Parce que la plus part des PME (Petites et Moyennes Entreprises) sont des PME qui n’ont pas les moyens. Nous sommes venus trouver ces PME en place, nous avons déjà engagés des consultations. Des consultations qui pourront nous permettre dans les jours à venir d’évaluer les PME. Les PME qui vont répondre aux critères seront retenues, et les PME qui ne seront pas en mesure de satisfaire la population, on va  résilier leurs contrats. Il y a de ses ménages qui sont là à payer leurs prestations, mais si toutefois les ménages ne sont pas satisfaits,  et certaines de ces PME sont sources d’insalubrité dans la commune, donc il va falloir qu’on sache les différentes PME qui répondent vraiment aux critères » a prévenu le maire Tos.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Affaire rackettage de joueurs : 39 membres statutaires de la Féguifoot exigent la suspension immédiate d’Amadou Diaby (Déclaration)

C’est une mauvaise nouvelle pour le premier vice-président de la Fédération guinéenne de Football, Amadou ...