Home / Actualité / Politique / Les sept opposants au troisième mandat d’Alpha Condé, arrêtés à Kindia, finalement libérés…

Les sept opposants au troisième mandat d’Alpha Condé, arrêtés à Kindia, finalement libérés…

Arrêtés en marge de la visite du président Alpha Condé le 04 mai dernier dans la région de Kindia, puis condamnés peu après par le tribunal de première instance de Kindia, les sept (7) opposants hostiles au projet de troisième mandat, ou nouvelle constitution en Guinée ont été relaxés ce lundi 13 mai 2019 à Conakry.

La Cour d’Appel de Conakry, vient de casser la décision du tribunal de première instance de Kindia. Le collectif des avocats de la défense a soutenu son argumentation et puis rejeté en bloc les accusations de troubles à l’ordre public portées à la charge de leurs clients devant la cour.

Peu après, c’est l’Avocat général Baïla Diallo qui a demandé à ce que les accusés soient relaxés pour délit non constitué. Une demande aussitôt acceptée par le juge en charge du dossier, Me Mamadou Alioune Dramé.

Me Dramé, a de son côté indiqué que la cour constate que les faits poursuivis contre les accusés ne sont pas constitués, la Cour les renvoie à des fins de poursuite pour délit non constitué et ordonne la restitution des t-shirts qu’ils portaient, a-t-il ordonné dans l’immédiat.

Cette bataille judiciaire vient donc déboussoler les promoteurs du troisième mandat ou d’une nouvelle constitution pouvant permettre au président Alpha Condé de briguer un pouvoir à vie après la fin de son mandat en 2020.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Troisième mandat : le Front national pour la défense de la constitution lance un appel à la CEDEAO, à l’UA, à l’ONU et l’UE

Déclaration N° 009/FNDC/2019   Devant l’échec cuisant de la tentative de manipulation et d’instrumentalisation des ...