Home / Actualité / Echos de nos régions / Le ministre Mory Sangaré durcis le ton à propos des salaires et primes des enseignants : « Ils seront remplacés »

Le ministre Mory Sangaré durcis le ton à propos des salaires et primes des enseignants : « Ils seront remplacés »

Le ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré durcis le ton contre les enseignants grévistes.

Alors que le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), dirigé par le général Aboubacar Soumah bénéficie désormais du soutien des centrales syndicales USTG et COSATREG, le patron du MENA promet de sévir.

A Kindia ce mercredi, le ministre Sangaré a annoncé des décisions plutôt radicales. Il promet non seulement de geler les salaires et primes des enseignants, mais aussi de les faire remplacer, soit par des retraités, ou soit par étudiants sortants.

« Ils vont perdre les primes du premier trimestre 2020. Ils vont perdre les salaires du premier trimestre 2020. Et ça ne va pas s’arrêter là : tous les noms qui nous seront remontés seront remplacés soit pas des retraités soit par des étudiants ayant terminé leur formation » a ouvertement déclaré le chef du département de l’Éducation et de l’Alphabétisation.

Pendant ce temps, Aboubacar Soumah et ses camarades du Syndicat de l’éducation promettent une résistance active. Les enseignants en grève, réclament une augmentation salariale à hauteur de 8 millions GNF, comme salaire de base négociable. Demandeur d’une négociation avec le Gouvernement, ce dernier, a plutôt opté de discuter autour de la table avec d’autres syndicats, de poids plume, qui ne sont en aucun cas à l’origine de la grève, qui frappe de plein de fouet le système éducatif guinéen.

Reste donc à savoir quel sera la suite de ce film !

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Cellou Dalein adresse ses condoléances à la famille de Kadè Diawara…

Décédé vendredi dernier des suites de maladie à l’hôpital Ignace Deen, la chanteuse Hadja Kadè ...