Home / International / Monde / Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission

Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission

Dans un discours solennel au Sénat, le président du Conseil italien Giuseppe Conte a annoncé qu’il allait remettre sa démission au président Sergio Mattarella. Il a accusé son ministre de l’Intérieur Matteo Salvini d’avoir été « irresponsable » en déclenchant la crise gouvernementale qui secoue le pays depuis le début du mois d’août.

Le président du Conseil italien Giuseppe Conte a annoncé mardi son intention de démissionner après le débat parlementaire qui suivra sa déclaration devant le Sénat, où il a prononcé un discours très dur contre Matteo Salvini.

« J’interromps ici cette expérience de gouvernement. J’entends conclure ce passage institutionnel de façon cohérente. J’irai voir le président de la République pour lui présenter ma démission », a déclaré M. Conte, en soulignant qu’auparavant il écouterait le débat prévu parlementaire.

Le président du Conseil italien a accusé son ministre de l’Intérieur Matteo Salvini d’avoir été « irresponsable ». Le Premier ministre reproche notamment à son ministre de l’Intérieur d’empêcher l’adoption du budget italien pour l’année 2020.

Le chef du gouvernement a accusé celui qui est aussi son vice-Premier ministre de faire « courir de graves risques à notre pays », en évoquant notamment le danger d’une spirale économique négative. Il a aussi déclaré que l’Italie se retrouvait affaiblie dans ses négociations avec l’Union européenne suite à cette crise.

Une Italie en plein marasme économique

Cette démission intervient dans une contexte économique compliqué pour l’Italie. La troisième économie de la zone euro tourne au ralenti. La croissance de son PIB a été nulle sur les six premiers mois de l’année et certains experts anticipent même une récession pour l’ensemble de l’année.

Le chômage, qui avoisine les 10% de la population active, devrait donc augmenter. L’Italie affiche par ailleurs une dette colossale, équivalant à 134% de son PIB. Et quand le pays veut emprunter sur le marché obligataire, il paye en intérêt plus cher que ses voisins.

Avec RFI et AFP

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19/Guinée : 8 nouveaux cas positifs confirmés, nous sommes désormais à 30…

La Guinée enregistre huit (8) nouveaux cas de Coronavirus testés positifs à la Pandémie. L’annonce ...