Home / Actualité / Economie / Investissements et partenariats publics-privés : Gabriel Curtis ‘’défend’’ les réalisations et acquis de son département

Investissements et partenariats publics-privés : Gabriel Curtis ‘’défend’’ les réalisations et acquis de son département

Après plusieurs ministres du Gouvernement Kassory Fofana, c’était au tour du ministre des Investissements et des Partenariats Publics-privés, Gabriel Curtis, de défendre ce lundi 03 juin 2019 dans un hôtel de la presqu’île de Kaloum, les réalisations et acquis de son département depuis l’arrivée du chef de l’Etat Alpha Condé au pouvoir.

Devant un parterre de journalistes et de cadres du gouvernement, le ministre Curtis a étalé les nombreuses réalisations sur lesquelles son département s’est attelé de 2011 à nos jours. Dès le début de la prise du pouvoir par le président Alpha Condé dira-t-il, la Guinée s’est engagée dans un ambitieux programme de réformes. La mise œuvre de plus de 80 réformes a permis au pays d’être primée en 2014 parmi les quinze pays les plus réformateurs au monde et d’être classée en 2019 parmi les trois Etats les plus réformateurs d’Afrique de l’ouest, selon le rapport Doing Business de la Banque mondiale, rappel le chef du département dans son exposé.

Selon le ministre, les efforts cités ci-haut ont eu une incidence positive sur les indices majeurs de perception qui se sont améliorés.

Par rapport au classement Doing Business, la Guinée a progressé de 27 places depuis 20.12 et occupe le 152ème rang sur 190 pays ; son meilleur score à date, se félicite le ministre.

Selon Gabriel Curtis, le rapport annuel sur la compétitivité du world Economic Forum (Davos) où la Guinée est classée 126ème sur 137 pays en est aussi une parfaite illustration de ses prouesses dont il se vante. Le pays n’était pas éligible pour être évalué en 2010.

Le troisième axe s’accentue sur le Forum sur la compétitivité des investissements du Groupe de la Banque Mondiale qui a primé la Guinée parmi les cinq pays les plus réformateurs pour l’attraction des IDE en octobre 2017 à Vienne.

De 2010 à 2019, plus de 130 évènements promotionnels ont été organisés en Guinée, en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique pour encourager les investissements en Guinée, d’après le conférencier.

Montage de projet en Partenariat Publics-privés (PPP)

Dans ce volet, la ministre annonce que 25 projets de partenariat Publics-privés sont en cours de négociation dont 2 à maturité avancée. Tous, sont des projets des départements de l’Urbanisme et de l’Habitat, de la jeunesse et de la culture, des transports, de l’Energie et de l’Hydraulique, des mines et de la géologie, du tourisme et de l’Hôtellerie, de l’agriculture mais également de l’assainissement.

Le MIPPP selon notre interlocuteur a participé au montage du projet PP Solvéo, le premier projet d’énergie solaire en Guinée de 40 MW qui a été signé en février 2019, donc récemment.

Promotion du secteur privé guinéen

Le département a initié le programme « Accélérateur » qui s’insère dans la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé (SDSP). L’objectif de ce programme est précis. Il s’agit renforcer l’écosystème entrepreneurial dans les régions administratives du pays et d’accompagner les entrepreneurs au plus fort potentiel dans leur développement et leur expansion au niveau régional voire international, soutiendra dans son speech le ministre Gabriel Curtis.

Outre ce programme Accélérateur, le département des investissements Publics-privés a lancé un programme d’assistance à 500 entreprises guinéennes afin que celles-ci soient le fer de lance de l’économie nationale.

Mise en œuvre de la politique national du contenu local

A ce niveau, le chef du département ne manque pas d’arguments. Il assure devant la presse, que le MIPPP œuvre en collaboration avec certains départements. La promotion du contenu local donc est une ambition phare du gouvernement, qui veille à ce que les entreprises locales aient une juste proportion des investissements étrangers.

Dans le même chapitre, le ministre Gabriel Curtis indique que son département participe activement à la mise en œuvre de la lettre de la politique national du contenu local avec notamment la création prochaine de l’observatoire du contenu local à la primature.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Décret convoquant le corps électoral aux urnes le 16 février 2020: qu’en pense le juriste Mamady 3 Kaba ?

Alors que la signature ce lundi 11 novembre 2019 du décret convoquant le corps électoral ...