Home / Actualité / Politique / Infrastructures routières/Naïté parle : « nous avons réhabilité, reconstruit plus de 2 000 km de routes nationales »

Infrastructures routières/Naïté parle : « nous avons réhabilité, reconstruit plus de 2 000 km de routes nationales »

En conférence de presse ce lundi dans un hôtel chic de Conakry, le ministre des Travaux Publics a égrainé les acquis du département qu’il dirige depuis plusieurs mois. Devant les journalistes, Moustapha Naïté a défendu les chantiers du gouvernement en cours notamment axés sur les infrastructures routières. Outre les acquis de la troisième république, le chef du département a annoncé à ses invités de marque la concrétisation de vastes chantiers en cours.

Dans son parlé, le ministre Naïté fait comprendre que le président Alpha Condé a hérité d’un réseau routier dégradé à plus de 81%. De nos jours dira-t-il, le tableau a nettement changé et les perspectives sont prometteuses. Pour être clair précise-t-il,  2 200 milliards de dollars ont été investis dans le développement des infrastructures routières sous la 3ème  République.

Aussi, rappel l’ancien ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes, cet investissement a permis la création de 320.000 emplois temporaires directs depuis 2011.

Comme indiqué ci-haut, le ministre a fait des annonces. C’est par exemple le cas de la construction de deux autoroutes. La première est dénommée ‘’route du littoral’’, qui partira de Kaloum en passant par le littoral de la corniche Sud (résidence 2000) jusqu’à la sortie au KM36. La deuxième intitulée ‘’Nouvelle Artère Lambayi-Dubréka’’ longue de 32 kilomètres va partir de Lambayi pour Dubréka.

Mais avant, détail le ministre Moustapha Naïté, le Gouvernement de la troisième république s’est accentué sur les grands travaux de réhabilitation et de reconstruction du réseau.

« Nous avons réhabilité et reconstruit (ou les travaux sont encore en cours ou vont démarrer pour certains), plus de 2 000 km de routes nationales », a-t-il déclaré. Il ajoutera que près de 250 km de voiries urbaines ont été réhabilitées, la majorité dans la Capitale qui en avait grandement besoin et à Siguiri et Kankan à l’intérieur du pays.

« De plus, plus de 1 100 km de routes préfectorales ont été entretenues et ou réhabilitées » a-t-il enchainé.

De nombreux axes sur les routes nationales sont construites comme la RN5 avec Koumandji-Manda Sintourou, Komba-Boumehoun bretelle kounsitel Gaoual, la RN30 Siguiri-Kintigna (30 km) ou encore la RN1 Km36-Coyah (17,5 km). Certaines sont en cours et pour d’autres, le financement est bouclé ou les contrats sont signés, s’est-il réjouit.

Pour le cas de Conakry, le ministre s’est aussi prononcé. Il souligne qu’un accent particulier a été mis sur la Capitale, avec la réhabilitation non seulement de la voirie, mais aussi la construction de nouvelles routes d’environ 88 km depuis 2011.

Se fiant des chiffres, Moustapha Naïté, indique qu’au niveau des routes nationales bitumées construites ou reconstruites, il s’agit de 1136,67 km. Au niveau des voiries Urbaines Bitumées construites, on note 540,45 km. Routes Préfectorales et Communautaires : 4066,11 Km, Routes Réhabilitées 2366,18 km, Ponts sur les Routes PC : 2690,3 ml, Ouvrages de Franchissement : 3215ml, Dalots : 158 Unités, Bacs et Ponts Secours : 23 et 5 Unités.

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Manifestation du 14 octobre: le Gouvernement présente un bilan ! (Communiqué)

Conakry, le 14 octobre 2019 – A la mi-journée de cette journée de manifestations non ...