Home / Actualité / Politique / Guinée: vers une libération des leaders du FNDC ?

Guinée: vers une libération des leaders du FNDC ?

Jugés et condamnés à de lourdes peines d’emprisonnement pour avoir appelé à manifester contre le projet de nouvelle constitution, les leaders du front national pour la défense de la constitution croupissent toujours en prison.

Depuis leur condamnation, des appels à leur libération ont été lancés par plusieurs organisations nationales et internationales. Des appels qui pour le moment n’ont pas obtenu gain de cause au niveau des autorités guinéennes.

Mais, un espoir renaît dans le camp des avocats d’Abdourahmane Sanoh, Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo, Bill de Sam, Élie Kamano, Badra Koné et les autres opposants au projet de changement constitutionnel en Guinée.

Selon nos informations, le procès en appel des détenus politiques a été programmé pour ce jeudi 28 novembre 2019. Leurs avocats nourrissent déjà une lueur d’espoir quant à la libération de leurs clients.

Faut-il le rappeler, des organisations internationales notamment l’ONU, l’UE et la CEDEAO ont toutes formulé des demandes à l’endroit du pouvoir de Conakry. Dans leurs différents communiqués, elles ont d’abord déploré les violences qu’enregistrent les manifestations et les cas de tueries, avant de demander la libération des détenus politiques pour un début de sortie de crise.

Pendant ce temps, l’opposition et la société civile réunie dans le tandem FNDC poursuit ses protestations à Conakry comme à l’intérieur du pays. Cette plateforme exige la libération de leur camarade avant tout début de négociation.

À suivre…

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19/Guinée : 8 nouveaux cas positifs confirmés, nous sommes désormais à 30…

La Guinée enregistre huit (8) nouveaux cas de Coronavirus testés positifs à la Pandémie. L’annonce ...