Home / Actualité / Politique / Guinée : vers la tenue de la conférence du Bureau des ministres de la CONFEJES à Conakry…

Guinée : vers la tenue de la conférence du Bureau des ministres de la CONFEJES à Conakry…

La Guinée s’apprête à abriter en début d’année 2020 la Conférence du Bureau des Ministres de la CONFEJES à Conakry. L’annonce a été faite ce mercredi 14 août 2019 lors d’une audience entre le Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, Sanoussy Bantama Sow et le secrétaire général de la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports des pays francophones, Aly Bourouana Harouna, au siège du département.

Au cours de cette audience qui s’est tenue en présence des membres des cabinets des ministres des sports et de la jeunesse, d’importances déclarations ont été faites, a constaté sur place un journaliste de Globalguinee.info. Elle portait sur la réunion du bureau de la CONFEJES qui va certainement se tenir en mars 2020 à Conakry, une première depuis 50 ans.

La Guinée occupe une place dans le bureau de la CONFEJES. Sur les 80 membres, la Guinée et tant d’autres pays représentent l’Afrique de l’Ouest au sein de cette organisation francophone. Outre le fait d’être membre, le pays d’Alpha Condé occupe le poste de rapporteur du Bureau.

« Vous avez été retenu pour abriter la prochaine réunion du Bureau ici (Conakry) et qui va être la réunion qui suit directement la célébration de nos 50 ans, parce que cette année 2019, nous célébrons les 50 ans de la CONFEJES, qui a été créée depuis 1969. Donc, il y a une série de réunions pour lesquelles j’ai voulu faire ce déplacement pour qu’en termes de tâche attendue, dans la préparation du Bureau, nous devons faire une équipe pour que les travaux de ce bureau puissent mobiliser le maximum de ministres, pour que les différents dossiers qui sont en préparation aussi puissent être bien préparés » a déclaré M. Aly Bourouana Harouna, le secrétaire général de la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports des pays francophones.

Nonobstant l’aspect organisationnel, il y a aussi l’aspect technique des dossiers à gérer, conformément aux conclusions de la conférence ministérielle de Marrakech. Conférence qui avait accouché un certain nombre de cahier de charge pour harmoniser les programmes et également pour préparer une nouvelle vision stratégique pour les 50 prochaines années en termes de jeunesse et de sport.

« C’est un ensemble de dossiers qui vont être validés à la réunion du Bureau de Conakry, des dossiers sur lesquels nous sommes entrain de partir. Maintenant dans l’immédiat, parlant de la réunion du Bureau, il y a un cahier de charge a été adopté par les ministres qui donne un peu les grandes lignes des tâches attendues en termes de mission, de responsabilité du pays qui accueil le bureau. Ce cahier de charge a des rubriques et un certain nombre de considération plus technique que le technicien et le financier pourront remplir. Mais nous c’est d’abord l’aspect date, lieu et peut-être un certain nombre de consignes pour que les pays du Nord et les pays du Sud qui vont participer puissent intégrer cela dans leurs calendriers » a ajouté M. Harouna.

La Réunion du Bureau va réunir les experts du département de la Jeunesse et des Sports. Le cahier de charge stipule que par pays, en principe c’est un ministre et deux experts. Mais compte tenu de la séparation des départements jeunesse et sport en Guinée, l’on pourrait noter après la présence des deux ministres, chacun avec son expert. Devant le secrétaire général de la CONFEJES, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a assuré à son hôte, que l’engagement pris par la Guinée à Marrakech sera respecté.

« Et, c’est avec toute responsabilité que nous avons demandé à accueillir la conférence du Bureau des ministres de la CONFEJES à Conakry. Et nous vous rassurons que la Guinée sera à la hauteur de cette confiance. Les jours à venir, peut-être avant même Dakar, on va adresser des courriers pour vous donner les grandes lignes de la rencontre de Conakry. Vous avez proposé votre souhait de se rencontrer au plus tard le mois de Mars, je pense que ce n’est pas mauvais. Nous allons tout faire pour mettre les techniciens au travail, qu’ils commencent dès maintenant à travailler pour qu’au mois de mars, que cette grande rencontre je crois que c’est une première que la Guinée va recevoir tous les ministres de la jeunesse et de sport de la Francophonie. Nous ferons tout pour que la fête soit belle, et je vous promets qu’elle sera belle. Ça je vous rassure. Du coté politique une fois de plus, nous ferons tout pour que les deux ministres soient présents à Dakar, pour rassurer la CONFEJES, de notre engagement à recevoir la conférence du Bureau des Ministres à Conakry » a promis Sanoussy Bantama Sow.

La Guinée va faire une proposition à la CONFEJES…

« Nous sollicitons le soutien de la CONFEJES concernant Etats et Fédérations. Les Etats mettent tous les moyens dans le sport. C’est nous qui réalisons des infrastructures, c’est nous qui mettons de l’argent dans les équipes nationales, mais à un certain niveau, les Gouvernements n’ont pas regard, n’ont presque pas de compte à demander à ses différentes fédérations (Sportives). Tandis que c’est nous les propriétaires des infrastructures, c’est nous qui mettons de l’argent. Donc je pense que le moment est venu pour que tous les Etats Africains se donnent les mains pour qu’enfin, nous voyions claire comment les choses se passent. Et la Guinée prend la responsabilité de porter ce projet. Nous serons la semaine prochaine au Maroc, et nous souhaiterions que vous nous aider en marge de l’ouverture des jeux africains à rencontrer tous les ministres de sport, pour que nous en discutions sincèrement. Nous avons vu depuis l’affaire « Blatter » jusqu’aujourd’hui, les différents scandales, nous voyons ce qui se passe. Je souhaiterais que les rapports Etats-Fédérations soient vraiment clairs. Moi je ne peux pas mettre de l’argent dans une structure et que je ne puisse demander des comptes » a égrainé le chef du département des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Covid-19/Guinée : 8 nouveaux cas positifs confirmés, nous sommes désormais à 30…

La Guinée enregistre huit (8) nouveaux cas de Coronavirus testés positifs à la Pandémie. L’annonce ...