Home / Actualité / Politique / Guinée : plusieurs fédérations sportives présentent des médailles au ministre Bantama Sow

Guinée : plusieurs fédérations sportives présentent des médailles au ministre Bantama Sow

Le ministre des Sports, de la culture et du Patrimoine Historique a eu une journée très chargée ce mercredi 15 mai 2019 avec sa nouvelle cheffe de Cabinet, et le directeur nationale des sports. Plusieurs fédérations sportives ont présenté au département leurs médailles remportées sur le plan africain, a constaté sur place un journaliste de Globalguinee.info.

Il s’agit en tout de 5 fédérations sportives nationales. La présentation a commencé par ceux qui sont considérées de plus démunies, c’est-à-dire, le spécial olympique et paralympique avec ses déficients mentaux qui étaient du côté de Abu-Dhabi pour les jeux mondiaux. Ces sportifs sont rentrés au pays avec six (6) médailles.

Après le spécial olympique, c’était au tour de la fédération de la Lutte et de Judo de présenter au ministre Sanoussy Bantama Sow leurs médailles raflées lors des championnats d’Afrique. Les deux disciplines ont chacune obtenu une médaille sur le continent.

« Pour la lutte, c’était un championnat d’Afrique pour toutes les catégories, c’est-à-dire les juniors et séniors à Tunis. Et la Guinée est rentrée avec une médaille de Bronze 97 kilos et je vous informe que c’était en lutte moderne. Et le Judo, le championnat d’Afrique Junior s’est tenu à Dakar en début mai et il y a une guinéenne qui a eu aussi une médaille de Bronze », a rapporté le directeur national des Sports, Kabassan Keita aux micros des journalistes.

Ensuite, l’honneur est revenu à la fédération guinéenne de la Boxe, de siéger dans la salle de conférence dudit département où s’est tenu l’évènement. Le Boxeur Ibrahima Sory Barry qui a été récipiendaire d’une ceinture mondiale pour la deuxième fois en Afrique, a été présenté au ministre Sow et son cabinet son trophée. Ce boxeur est le fils de Bella Sadio Barry qui fut également champion d’Afrique en 1976 au Nigéria. Cette ceinture selon le directeur national des sports, a été obtenu à l’issue d’un combat contre un Sénégalais à Banjul. A date, il se prépare pour le mondial.

« Monsieur le ministre, à l’occasion de la présentation officielle le de la ceinture de champion WBU (Union mondiale de la Boxe), la fédération guinéenne de la Boxe à l’insigne honneur de vous présentez récipiendaire monsieur Ibrahima Sory Barry pour l’acquisition de haute lutte de cette ceinture importante, ceinture mondiale pour la deuxième fois en Afrique, à Bamako le premier décembre 2018. Et à Banjul le 30 mars 2019 » s’est exprimé Bobo Barry, arbitre internationale de la Boxe.

Convaincu du talent qu’a ce boxeur, le ministre Bantama Sow a promis de l’accompagner dans son travail et de lui prendre en charge désormais.

« Nous allons faire un test en t’appuyant au fond. Nous allons prendre un peu de ce qu’on fait pour le foot, un peu seulement, investir en toi et voir ce que ça va porter. Deux fois tu as eu cela, si on te bouscule tu seras toujours ce que tu es. Donc, la fédération, nous continuons à le suivre. Même ces fréquentations. Si ça continue comme ça je t’assure que nous allons te suivre, nous allons t’aider, nous allons créer des conditions qu’il faut pour que tu puisses continuer à représenter dignement notre pays qui est la Guinée. Ibrahima Sory Barry, nous allons te confier à Kabassan (le directeur national des sports ndlr) » a ouvertement déclaré le ministre des sports.

Les dernières médailles présentées au chef du département des Sports, de la culture et du Patrimoine Historique, ce sont celles remportées par la fédération guinéennes de Karaté à Dakar, lors du championnat de la zone 2 du Karaté. Cette fédération est rentrée avec 10 médailles dont une (1) en or, sept (7) en Bronze et deux (2) en Bronze.

« Monsieur le ministre, grâce à votre leadership et grâce votre engagement patriotique pour la promotion du Sport Guinéen, évidemment sous les hospices de son excellence monsieur le président de la République, qui fait aujourd’hui le rayonnement du Sport guinéen, nous en sommes très fiers sans démagogie. Le sport n’a jamais atteint ce niveau dans notre pays en Guinée. Il faut le reconnaitre le Football a certes atteint un certain niveau, mais aujourd’hui nous sommes à un niveau de développement équilibré de toutes les disciplines sportives nationales pour ne citer que le Karaté, le Handball, le Volley Ball, le Basket, le Judo, la lutte. Nous avons atteint aujourd’hui un niveau jamais égalé dans la sous-région. Ça il faut le dire. Le Karaté a atteint un niveau. Nous sommes en Afrique et le nombre de cadres intégré au niveau des commissions techniques, nous n’en avons jamais eu dans l’histoire du Karaté guinéen, bien sûr qualifié d’office pour le championnat d’Afrique à Botswana » s’est réjouit Cheick Condé, le président de la Fédération Guinéenne du Karaté.

« Je ne suis pas surpris (…) J’ai reçu votre fédération et je n’ai pas hésité de dire que les sports de main, font la fierté de la Guinée. Effectivement le sport de combat, vous avez organisé un évènement ici, qui a été apprécié de tout le monde. Vous ne faites qu’évoluer. Je vous encourage. La compétition de Botswana c’est au mois de juillet, donc je vous demande de faire parvenir la liste de la délégation fin mai. Nous allons constituer une délégation guinéenne qui ira à Botswana », a promis le ministre Bantama Sow.

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Dernière minute : l’Administrateur général de la radio Lynx Fm placé sous contrôle judiciaire…

La convocation du journaliste Aboubakr Diallo est loin de connaitre son épilogue. Ce lundi 19 ...