Home / Culture / Guinée : les perspectives du département des sports, de la culture et du Patrimoine Historique

Guinée : les perspectives du département des sports, de la culture et du Patrimoine Historique

C’est un ministre déterminé, franc, direct, et convaincant qui a défendu le bilan de son département lundi, ainsi que ses perspectives courant les années à venir dans un hôtel chic de Kaloum. Sanoussy Bantama, chef de département des sports, de la culture, et du Patrimoine Historique, puisque c’est de lui qu’il s’agit, s’est montré réaliste et déterminé a œuvré pour le rayonnement du ministère qu’il pilote. Avec un cabinet prêt à l’accompagner, il croit à l’aboutissement de ses engagements vis-à-vis du locataire de la Palais Sékhoutouréya.

Pour garder la dynamique des acquis de 2011 à nos jours, le ministère des sports, de la culture et du Patrimoine Historique, est fermement engagé à poursuivre les efforts d’ouverture d’autres chantiers, commente Bantama Sow devant la presse et ses paires du gouvernement.

Comme perspectives, le ministre Sanoussy Bantama Sow, compte poursuivre des inventaires du patrimoine culturel national, élargir le festival national des arts et de la culture (FENAC) au patrimoine, au livre, au cinéma, à la gastronomie (Art culinaire), la mode et à la photographie.

Selon le ministre Sow, il sera aussi question de la mise en œuvre du projet d’appui à la promotion active du secteur culturel en Guinée, de l’organisation du concours national littéraire doté du grand prix du président de la République, de l’organisation du marché international de percussion, de la mise en place d’une commission de travail pour le retour des biens culturels pillés.

Ce n’est pas tout. Les ambitions sont grandioses. Très prochainement, le département que dirige l’ancien ministre des guinéens de l’étranger s’attèlera à la soumission des projets de loi à l’Assemblée Nationale sur le sport, et sur le droit d’auteur et droits voisins. Mais aussi à la ratification de la charte de la reconnaissance culturelle africaine et de la convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique.

Les réalisations porteront aussi sur les infrastructurels  

En ce qui concerne les infrastructures, les réalisations porteront sur la construction des centres multifonctionnels de sports, étude et de loisirs pour les jeunes (deux à Conakry, un à Mamou, un à Kouroussa et un à Nzérékoré) pour un montant de dix million de dollars américain avec la BADEA.

D’autres infrastructures comme la construction des infrastructures sportives et d’accueil de la CAN 2025, la construction d’un palais des Sports, la construction de plateaux d’animation sportive pour booster « le sport pour tous », la construction du Palais national de la culture, la rénovation et l’extension du musée national de Guinée, la construction de 7 palais régionaux de la culture, l’extension du réseau CLAC, la réalisation des bibliothèques préfectorales sont annoncées.

A en croire Sanoussy Bantama Sow, son département s’attèlera également dans les prochaines années à la construction et l’équipement du MSCPH, la construction d’une banque culturelle (Musée, centre de formation, et caisse de microcrédit), la construction du Musée d’Arts contemporains, la sauvegarde et la restauration des sites et monuments historiques.

Enfin, l’autre tache, c’est bien l’extension et l’équipement du complexe Sosso Bala. Ces infrastructures, dira le ministre « Petit Sow », seront réalisées dans le cadre du PNDES.

Alpha B.

Ceci pourrait vous interesser

Le FNDC Kindia veut défier le maire, Mamadouba Bangoura ce jeudi…

De nouvelles tensions s’annoncent dans la région de Kindia. Alors que le Front national pour ...