Home / Société / Guinée : le personnel d’EDG hausse le ton et menace d’aller en grève…

Guinée : le personnel d’EDG hausse le ton et menace d’aller en grève…

C’est une autre grève qui pointe à l’horizon. La Guinée n’en a pas finalement fini avec ses crises. Au sein de la Société Electricité de Guinée (EDG), le personnel hausse le ton et brandit des menaces de grève. Le collège syndical de l’entreprise vient d’adresser un préavis de grève à la direction de Veolia a appris Globalguinee.info.

Dans le préavis de grève, signé par le secrétaire général du collège syndical, Ahmed Cissoko, le personne d’EDG mentionne qu’à l’issue de multiples rencontres avec la direction de Veolia, les discussions autour de plusieurs points de revendications sont restés veines, donc sans suite favorable.

Les travailleurs de ladite société haussent donc le ton en dénonçant l’achat de moyens de locomotion à des prestataires externes d’EDG au détriment du personnel de terrain, le refus de paiements de 40% d’augmentation salariale que le gouvernement a octroyé aux travailleurs depuis 2017.

« Les promesses ne sont jamais respectées par l’équipe dirigeant. Une situation qui entraine non seulement une démotivation au sein des travailleurs, mais qui contribue à créer un climat d’inquiétude et de perturbation de la paix sociale » peut-on lire dans leur préavis de grève.

Autre dénonciations, c’est la gestion opaque d’EDG, des recrutements inopportuns et parfois clandestins se font dans l’entreprise, nous font-ils comprendre dans cette copie dont notre rédaction en dispose copies.

Pour se faire entendre, le personnel d’EDG demande l’arrêt immédiat de tous les recrutements fantaisistes qui n’obéissent à une procédure en vigueur, le renvoi de toutes les nouvelles recrues, le redéploiement des moyens de locomotion aux unités opérationnelles d’EDG. Il exige également, le paiement immédiat des 40% d’augmentation salariale, la mise en place immédiate d’un programme d’évaluation et de formation du personnel guinéen en vue d’un redéploiement basé sur les profils et compétentes.

Dans le préavis de grève, il est bien noté que les employés d’EDG réclament un plan de carrière pour tout le personnel ainsi que la mise en place d’un système d’avancement automatique en classe avec rétroactivité pour chaque employé ayant totalisé 4 ans sans évolution en grade.

La menace est claire. Le préavis de grève s’étend sur une période de 10 jours. Ce délai épuisé, les travailleurs promettent de déclencher une grève signifiant l’échec de l’équipe de « Veolia dans la gestion d’EDG ».

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Décès du doyen Saïkou Yaya Barry : Bah Oury présence ses condoléances à la communauté Haali Pular…

                                   Bah Oury et le doyen El Hadj Saïkou Yaya Barry Quelques heures seulement après ...