Home / Actualité / Echos de nos régions / Guinée : le FNDC annonce la poursuite de ses manifestations…

Guinée : le FNDC annonce la poursuite de ses manifestations…

Alors que plusieurs jeunes manifestants ont été tués ce lundi, d’autres arrêtés en marge des manifestations des opposants au projet de nouvelle constitution, la Direction nationale du FNDC a annoncé dans la soirée de ce 14 octobre, que les manifestations vont se poursuivre ce mardi 15 octobre 2019, sur l’ensemble du territoire national.

Dans une déclaration rendue public, le front anti troisième mandat se réjouit de la réussite de sa manifestation d’aujourd’hui et demande la libération immédiate de ses membres sans conditions.

Ci-desous nous vous livrons la déclaration du front…

Le FNDC constate avec une grande satisfaction le suivi total de son appel à manifester aussi bien à
Conakry qu’à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Le FNDC félicite le vaillant peuple de Guinée pour la maturité, le sens de responsabilité et le courage
avec lesquels il a répondu au mot d’ordre de la Direction nationale du FNDC.

Le peuple de Guinée vient de démontrer qu’aucune menace ou intimidation ne saurait l’empêcher d’exprimer sa colère face aux dérives autoritaires du pouvoir en place.

La grande mobilisation d’aujourd’hui est la preuve éloquente du rejet par notre peuple de tout changement de Constitution dont l’unique but est d’octroyer un troisième mandat à M. Alpha Condé.

L’ampleur de la mobilisation est une bonne illustration de l’engagement de notre peuple à défendre la Constitution et l’alternance démocratique. Elle a aussi été une source de réconfort pour les vaillants responsables du FNDC illégalement détenus et dont nous exigeons la libération immédiate et sans conditions.

Les différents rapports de mi-journée qui nous ont été transmis par nos antennes de Conakry et de l’intérieur du pays indiquent que plusieurs villes ont largement suivi le mot d’ordre du FNDC. Les premiers éléments qui en découlent font état d’une paralysie totale des activités sur toute l’étendue du territoire national.

Malgré le caractère pacifique de la manifestation, les forces de l’ordre ont fait usage des armes à feux tuant quatre personnes et faisant une cinquantaine de blessés par balles dont plusieurs sont dans un état critique. Il est également à déplorer les dégâts matériels importants et l’arrestation arbitraire de plusieurs citoyens.

Le FNDC condamne énergiquement cette répression sanglante et injustifiée, et exige qu’une enquête indépendante soit diligentée dans les meilleurs délais pour identifier et déférer devant les tribunaux les
auteurs et commanditaires de ces crimes odieux. Le FNDC présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Après cette première journée réussie de manifestation, nous demandons au peuple de Guinée de continuer le combat jusqu’à nouvel ordre avec la même détermination et le même sens de responsabilité aussi bien
à Conakry que dans les préfectures et sous-préfectures de l’intérieur du pays.

Nous avons certes relevé le défi d’aujourd’hui, mobilisons-nous pour relever celui de demain.

Décidé à maintenir la pression jusqu’à l’abandon total du projet de troisième mandat et de l’arrêt de la mascarade électorale visant à octroyer au parti présidentiel la majorité nécessaire à l’adoption d’une nouvelle Constitution, le FNDC APPELLE A LA POURSUITE DES MANIFESTATIONS DEMAIN MARDI 15 OCTOBRE 2019.

Ensembles, Unis et Solidaires, Nous vaincrons.

Conakry le 14 octobre 2019

Ceci pourrait vous interesser

Depuis la prison, Elie Kamano écrit: « le silence coupable des artistes face à une situation dramatique… »

Depuis sa cellule, où il séjourne depuis plusieurs semaines, après avoir été condamné par la ...