Home / Actualité / Politique / Guinée : l’ANAFIC, l’autre instrument du gouvernement pour la campagne du référendum ?

Guinée : l’ANAFIC, l’autre instrument du gouvernement pour la campagne du référendum ?

Dans sa bataille de proposer une nouvelle constitution aux guinéens, Alpha Condé, le dirigeant guinéen, mise tout sur l’Agence Nationale de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC). Cet organe rattaché au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, doit jouer un grand rôle pour permettre au président de la République de faire passer ses projets de sociétés aux communautés à la base, moins de deux ans avant la fin de son second mandat.

Ce jeudi 27 juin en conseil des ministres, Alpha Condé a dit prendre acte de la volonté librement exprimée par la totalité des membres de son Gouvernement de s’inscrire résolument dans la dynamique du Référendum pour une nouvelle constitution reflétant l’aspiration légitime du Peuple de Guinée à se doter d’institutions et de lois plus adaptées à l’évolution de la situation socio-économique du pays qu’il dirige.

Mais pour cela, il faudra une vaste campagne de communication auprès des populations de l’intérieur du pays, campagne qui a déjà débuté avec certains ministres qui ont scionné plusieurs préfectures, sous-préfectures et communes rurales de la Guinée.

Devant ses ministres, le locataire du palais présidentiel, a insisté sur l’importance du programme en cours de réalisation des infrastructures communautaires sur financement de l’ANAFIC, tout en, dit-on,  rappelant les principes essentiels qui en régissent la mise en œuvre.

A ce niveau, la stratégie est simple, le choix des infrastructures à construire doit provenir des besoins préalablement exprimés par les populations à la base et répondre à leurs préoccupations, a insisté Alpha Condé. La préférence doit être accordée aux entreprises et coopératives locales dans l’adjudication des marchés de construction. Et en fin, des programmes de formation doivent accompagner les entreprises concernées afin de promouvoir l’entreprenariat local, note le compte-rendu du conseil du Gouvernement.

« Le Chef de l’Etat a instruit les Membres du Gouvernement de faire un état des lieux des projets déjà lancés dans le cadre de l’ANAFIC afin de procéder à l’identification et à la correction des erreurs constatées et préparer la réalisation de la deuxième grappe de projets prévus », mentionne le compte-rendu du Gouvernement.

Aussi, les Ministres coordonnateurs régionaux chargés du suivi du Programme des structures régionales pour le démarrage des activités de l’ANAFIC ont fait un rapport d’étape de leurs missions respectives et présenté un compte rendu succinct de l’exécution de cette première phase d’implantation et d’inauguration d’ouvrages dans les collectivités locales à Alpha Condé.

Alors que dans le cadre de la réalisation des projets de financement de l’ANAFIC plusieurs de ses ministres déployés sur le terrain, ont battu campagne pour une nouvelle constitution auprès des communautés à la base, Alpha Condé veut plus de son gouvernement.

Dans cette lancée, nous enseigne le compte-rendu du conseil des ministres, le Gouvernement s’est réjoui du franc succès de ces missions de terrain dont les résultats s’inscrivent dans la droite ligne de la vision et des ambitions du Président Alpha CONDE, à favoriser l’émergence équilibrée de la Guinée.

A suivre…

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

La culture guinéenne en deuil: l’artiste Kerfala Kanté est mort !

Nous venons de l’apprendre. La culture guinéenne en deuil. L’artiste Kerfala Kanté est mort. La ...