Home / Culture / Guinée : BLZ, Degg j force 3 et Alasko lourdement sanctionnés par Sayon Bamba…

Guinée : BLZ, Degg j force 3 et Alasko lourdement sanctionnés par Sayon Bamba…

C’est une sanction qui va faire mal. Les groupes BLZ, Degg j force 3 et le jeune chanteur Alasko viennent d’être lourdement sanctionnés par l’Agence guinéenne des spectacles, a appris Globalguinee.info.

L’annonce a été faite ce jeudi 03 octobre 2019 à travers un communiqué de l’Agence guinéenne des spectacles. Les artistes sont interdits de toutes prestations scéniques et artistiques en République de Guinée jusqu’à nouvel ordre.

Qu’est-ce qui a poussé la direction de Sayon Bamba à prendre cette décision ?

Tout serait partie du grand concert gratuit organisé ce 02 octobre par le Gouvernement guinéen à travers le ministère de la culture, à l’occasion de la commémoration de la fête de l’An 61 de l’accession de la Guinée à son indépendance.

Invité à cet évènement, les groupes Degg j force 3, BLZ et le jeune Alasko se sont livrés à une bataille verbale et musclée avec le journaliste culturel Aly Bongo Leno. Il a fallu l’intervention de la sécurité pour départager les deux camps. Soudainement, invité à prester dans la deuxième partie du concert, Marcus, Ablaye M’baye et King Alasko ont tenu des propos incongrus sur scène, devant leurs fans et les micros et caméras des journalistes.

De l’avis de l’Agence guinéenne des spectacles, le comportement des artistes est impardonnable. Ces derniers selon Sayon Bamba, ont sérieusement entamé nos valeurs culturelles à travers des propos injurieux, des actes impudiques, qui ne sont pas de nature et diffuser l’image la plus positive de notre pays.

Ci-dessous copie du communiqué de l’agence nationale des spectacles…

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Viols de casques bleus en RCA: l’ONU pointe les dysfonctionnements de l’enquête

C’est un rebondissement dans l’affaire des violences sexuelles commises en République de Centrafrique par des ...