Home / Actualité / Politique / Guinée : Alpha et Cellou se « cognent » à nouveau…

Guinée : Alpha et Cellou se « cognent » à nouveau…

C’est une nouvelle forme d’attaque et de contre-attaque que vient de vivre les guinéens entre le chef de l’Etat Alpha Condé et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo. En tournée depuis l’intérieur du pays, précisément en Guinée forestière, le président guinéen s’est de nouveau offert son principal challenger politique. S’adressant aux populations de la forêt, Alpha titille le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, à qui il reproche de n’avoir rien fait pour le Foutah Djallon et son village natal ‘’Dalein’’.

Alpha Condé a une nouvelle fois, lancé des piques à l’endroit de son principal adversaire politique Cellou Dalein Diallo. En tournée, le locataire du palais Sekhoutouréah accuse le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée de ne rien faire pour sa région natale, précisément son village, au moment qu’il était aux affaires.

« Ceux qui viennent vous parler matin soir ont gouverné ici durant 10 ans. J’ai été au Foutah. J’ai été à Dalein, le président de la CRD m’a dit s’il te plait président il faut construire une maison des jeunes pour nous. Alors qu’ils ont gouverné durant 10 ans ils n’ont pas pu faire quelque chose, même une maison des jeunes. Pourquoi pendant leur règne ils n’ont pas pu installer le courant ? Ils n’ont pas bitumé les routes ? », s’est interrogé le chef de l’Etat devant une grande foule de jeunes forestiers qui réclament la non tenue de certaines promesse par le PR dans leur localité.

Cette pique du président Condé n’a pas laissé indifférent l’opposant Cellou Dalein Diallo. L’ancien Premier Ministre sous l’ère Lansana Conté (deuxième dirigeant guinéen ndlr), trouve nécessaire de répliquer.

« Alpha Condé à toujours chercher à me décrédibiliser en démobilisant les jeunes du Foutah en leur disant que je n’ai pas réalisé d’infrastructures dans cette région dont j’étais originaire(…) Il faut qu’il comprenne une fois pour toute, que je n’étais pas ministre de Dalein, ministre du Foutah. J’étais ministre de la République. Alors, la localisation des projets dans le territoire national était faite sur la base de critère objectif et non sur la base de mes sentiments» s’est défendu le chef de file de l’opposition.

Arrivé devant au 1er tour de l’élection présidentielle de 2010, Cellou Dalein Diallo s’est vu fouetter par Alpha Condé qui dirige depuis lors le pays. A deux ans de la fin de son deuxième et dernier mandat comme le prévoit la constitution guinéenne, le leader de l’opposition entend bien se venger en 2020, en occupant le palais Sékhoutouréah.

Cette ambition irrite donc souvent la colère du chef de l’Etat, qui compte passer par tous les moyens pour écraser son principal opposant. Et ce n’est encore fini. De grosses surprises sont en cours.

A suivre…

AMB

Ceci pourrait vous interesser

Kaporo-Rails : MTN-Guinée assure ne pas être associée à l’achat des domaines litigieux

Suite à la déclaration numéro 6 publiée le 16 septembre par les victimes de Kaporo-Rails, ...