Home / Société / Grève des travailleurs du Groupe de presse CIS médias: le Directeur de production démissionne

Grève des travailleurs du Groupe de presse CIS médias: le Directeur de production démissionne

Le grogne des travailleurs du Groupe de presse CIS Médias de l’homme d’affaires Mamadou Antonio Souaré n’a pas fini de relever tous ses sécrets. Alors que plusieurs employés de cette boîte reproche à leur Directeur Exécutif de mal diriger l’entreprise médiatique, c’est le le Directeur de production de la télévision qui vient de jetter l’éponge.

Le Béninois, Oginau Vidjennagni KUEVI, puisque c’est de lui qu’il s’agit, dénonce une certaine manipulation à l’intérieur de la boîte. Il ne s’arrête pas là. Il dénonce des pratiques qui n’honorent pas le bon fonctionnement d’une entreprise de presse.

Lisez plutôt!

Je me suis tue jusqu’ à present car je pense qu’un bon employé est celui qui fait ce que son chef lui demande. Mais il arrive des moments où il faut ouvrir les oreilles et les yeux en accompagnant tout ça de reflexions bien mûries pour agir.

On dit souvent qu’une seule personne peut se tromper mais il est difficile que plusieurs personnes se trompent. La situation qui prévaut actuellement au sein de la boite m’interpelle à plus d’un titre, je viens d’assister encore à une manipulation (je suis Béninois de nationalité, Togolais d’origine, je ne comprends pas pourquoi on veut me faire croire que les gens sont contre moi à cause du fait que je ne suis pas Guinéen).

En moins de 24h je découvre sur la base de plusieurs témoignages du personnel que mon plus proche collaborateur qui dirige cette boite à développé un systeme de travail qui ne pouvait que creer la situation dans laquelle nous sommes actuellement. Mensonge, manipulation, division, vengeance sont les mots qui ressortent de la tactique utilisée pour diriger (je fais partie de la direction et je suis d’accord que je suis comptable aussi de cette situation).

Nous sommes dans un média et ce genre de pratique ne marche qu’en politique.

Cette entreprise vous appartient, je tiens à vous rappeler que c’est un media et pour que ça marche il faut à l’entente, le respect, l’union, la franchise et non la méfiance, l’aigreur, la manipulation, la division, la haine, la vengeance etc…
M., aujourd’hui j’ai décidé de démissionner de mon poste de Directeur de Production car continuer à travailler dans cet environnement sera toujours source de stress de mefiance de manipulation perpétuelle.

Le domaine de l’audiovisuel n’est pas celui de la politique. Il faut de la passion et cette passion doit se partager avec joie en considerant les uns et les autres comme une famille. Nous sommes aujourd’hui loin, très loin de cette réalité.

J’aimerais vous dire merci, et souligner ceci : même si vous renvoyez tous les travailleurs en grève aujourd’hui et vous recrutez de nouvelles personnes dans un an ou deux vous aurez encore un soulèvement si c’est la personne qui dirige votre médias. Pour l’heure permettez moi de quitter le navire tant que le cette situation perdure.

Mon éducation et la carrière pour laquelle je me bats ne peuvent me donner le courage de continuer dans cette situation. En prêtant et en modifiant la phrase la plus populaire du Feu Hamed Sekou Touré je dirai : Vaut mieux vivre misérablement dans la fierté que l’opulence dans la méfiance et la manipulation.

Merci !

Oginau Vidjennagni KUEVI

Ceci pourrait vous interesser

La Guinée en marche vers son destin ! (Par Alexandre Naïny)

La Guinée se dirige inéluctablement vers une nouvelle république. Ce pays a une histoire singulière ...