Home / Société / Grève des enseignants : Abdoulaye Sow maintient toujours le flou…!

Grève des enseignants : Abdoulaye Sow maintient toujours le flou…!

Trois mois de crise dans le secteur de l’éducation, c’est pratiquement ce qu’on pourrait noter dans le long bras qui a opposé le gouvernement et les enseignants grévistes. Les deux parties doivent dans les conditions normales après tant de reports, signé un protocole d’accord ce mercredi 09 janvier 2019 dans l’après-midi, au palais du peuple, mettant ainsi fin à la crise dans le secteur de l’éducation nationale. Mais à date, des interrogations restent toujours posées. Après des mois de grèves, les enseignants vont-ils sortir de la crise les mains vides ? La réclamation salariale axée sur les huit (8) millions de nos francs, est-elle prise en compte dans ledit protocole d’accord ?

Malgré que les enseignants se réjouissent de ce compromis n’ont paraphé pour l’heure, le coin du voile n’a pas été encore soulevé. Avec l’effort du ministre d’Etat, Tibou Kamara, artisan principal de cette situation, épaulé par le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée, Abdoulaye Sow, il semblerait, que le salaire ne soit pris en compte par la partie gouvernementale.

Selon nos informations, à l’état actuel, l’économie guinéenne ne peut pas satisfaire les enseignants grévistes. La réponse favorable aux attentes des grévistes, se fera certainement de manière graduelle. D’où ce blocage au niveau du point 2 de l’accord, ayant poussé le général du slecg à rejoindre la partie gouvernementale et son camarade Sow, dans un hôtel chic de la Capitale, dans la soirée du mardi.

Ce mercredi, chez nos confrères d’Espace FM, le secrétaire général de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), Abdoulaye Sow, n’a pas souhaité annoncer ce point, à plus forte raison le commenter.

« Je ne peux pas vous dire sur quel point, c’était une question de forme et de fond que nous avons discuté dans le protocole d’accord en son article 2 dont le contenu sera livré ce soir. Je ne peux pas vous donner une fois encore le secret de Dieu. Aujourd’hui, nous sommes en train d’arriver vers la conclusion de cet accord. Ce protocole d’accord est un processus, nous avons fait le brouillon ensemble, on a échangé et après nous l’avons transformé en projet, chaque partie devrait porter ses corrections et voir la forme et le fond’’, se confiait-il aux animateurs des ‘’Grandes Gueules’’, ajoutant par la suite que l’accord proprement dit, permet d’aboutir à une sortie de crise honorable, et d’ailleurs dit-il, « c’est un protocole d’accord honorable pour toutes les parties ».

Une source non la moindre, confie à notre rédaction, que l’accord proprement dit évoque tout simplement les mesures d’accompagnement, et l’assainissement du fichier des enseignants guinéens, visant à dénicher des fictifs. Ceci, pourrait être en faveur des enseignants, nous apprends-t-on.

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : le nouveau représentant-résidant du PNUD reçu par Dr Mohamed Diané…

Le ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles et de la Défense nationale a reçu ce ...