Home / International / Monde / France: un 1er-Mai particulier pour les syndicats

France: un 1er-Mai particulier pour les syndicats

Cette année les « gilets jaunes » ont décidé de se joindre aux défilés du 1er-Mai traditionnellement organisés par les syndicats. CGT-FO-Sud-Solidaires et la FSU appellent à rejoindre le cortège organisé sur le thème « Tous ensemble pour bâtir l’avenir ». Les défilés seront sous haute surveillance, car les forces de l’ordre redoutent des débordements violents.

D’ordinaire l’ambiance des cortèges du 1er-Mai est bon enfant. Les travailleurs y viennent en famille et il n’est pas rare d’y croiser des poussettes avec des enfants au milieu des cortèges. Mais, cette année, avec la présence des « gilets jaunes », la tension est à son maximum.

Si leur participation est pour les syndicats le signe d’une convergence des luttes, c’est aussi une menace sur le bon déroulement du défilé. La radicalisation du mouvement des « gilets jaunes », ces dernières semaines par la présence de casseurs oblige un important renfort des forces de l’ordre. Le président de la République a d’ailleurs réclamé une réponse extrêmement ferme face aux black blocs. Certains quartiers seront bouclés avec interdiction absolue de manifester, et les cortèges des syndicats seront très encadrés.

Entre la crainte des tirs de flash-ball et la présence de casseurs, les défilés risquent d’être clairsemés. Déjà l’année dernière, le défilé parisien avait été entaché par des casseurs encagoulés.

Face à ce contexte, les syndicats redoutent une faible participation, sans oublier que depuis des années, les organisations syndicales qui n’appellent plus à un défilé unitaire pour le 1er-Mai, peinent à rassembler.

Avec Rfi.fr

Ceci pourrait vous interesser

Sidya Touré prévient: « le moment venu, les guinéens… »

La déclaration lue Samedi dernier au siège du parti au pouvoir ne restera pas sans ...