Home / Actualité / Politique / Enseignement technique, Formation professionnelle : Quand Lansana Komara compare les acquis sous Lansana Conté et Alpha Condé !

Enseignement technique, Formation professionnelle : Quand Lansana Komara compare les acquis sous Lansana Conté et Alpha Condé !

Le ministre de l’Enseignement, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail a animé une conférence de presse ce lundi 15 Avril 2019. Devant les journalistes, Lansana Komara, a comparé les acquis de la deuxième et troisième république. Selon lui, avant l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir, l’état des lieux du système de l’ETFP-ET de la Guinée n’était pas reluisant eu égard à une instabilité institutionnelle et politique, marquée par un profond déficit démocratique et une situation économique difficile.

Selon le ministre Lansana Komara, cette situation a engrangé de graves tensions sociales, empêchant la réalisation de progrès dans la lutte contre la pauvreté et l’analphabétisme, dans le rétablissement des équilibres macro-économiques, dans le renforcement des efforts de scolarisation.

L’absence de concours de concours financiers extérieurs, la crise économique internationale, ont impacté négativement le développement de la Guinée en général et celui du secteur de l’Enseignement Technique, et de la Formation Professionnelle en particulier.

« Il convient de rappeler qu’avant 2010, les institutions d’ETFP en Guinée étaient au nombre de 94 dont 44 privées pour 47 programmes de formations regroupés en 13 filières et avec un effectif de 23.260 dont 10.952 filles », a indiqué le ministre Komara.

Contrairement aux années Conté, l’avènement du président Condé connaitra tant d’innovations et de réalisations pour un meilleur fonctionnement de ce secteur, jure le chef du département de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du travail. Ce qui d’après le conférencier, a permis au dispositif de formation du département concerné, de compter de nos jours 176 institutions de formations reparties entre le public (57) et le privé (119) et qui développent 70 filières dans 46 corps de métier pour les secteurs primaire, secondaire et tertiaire pour seulement un effectif de 38.047 en 2017. De nos jours, renchérie-t-il, cet effectif est de l’ordre de 50.000 apprenants.

Construction d’infrastructures…

Selon toujours le ministre Lansana Komara, plusieurs infrastructures sont réalisées par son département de 2011 à nos jours. Il citera par exemple, la réalisation des Ecoles Régionales des Arts Métiers (ERAM). Sur les huit (8) prévues, quatre sont déjà réalisées. Il s’agit de celles de Nzérékoré, Boké, Labé, et de Siguiri pour la région de Kankan. D’ailleurs poursuit-il, un appel d’offre international pour les équipements a été lancé le 9 septembre 2018. Pour les deux ERAM (Coyah-Dabola), les travaux ont démarré et sont déjà à 45% de réalisation.

Le lancement d’un vaste programme de recherche et de mobilisation de ressources pour financer différents projets dont les deux ERMA de Mamou et de Kindia a aussi été effectif.

« A ce jour, le financement est déjà trouvé car la BID s’engage à finaliser à hauteur de 25 millions de dollars US pour une contre partie de 5 millions du gouvernement guinéen », annoncé M. Komara à la presse.

Aussi, parmi les acquis, le ministre dégage la réalisation d’un complexe sectoriel Bâtiment et Travaux Publics (BTP), Tourisme et Hôtellerie, un don du Roi Mohamed VI à travers la fondation Mohamed VI ; La poursuite de la construction de nouvelles infrastructures en faveur de l’Ecole Nationale des Postes et Télécommunications (ENPT) dans le cadre du Projet Plazza Diamond entre autres.

En termes d’appui aux secteurs formels et informels nous apprend-on, l’ONFFP a réalisé une progression remarquable, avec le passage du nombre d’entreprises cotisantes de 80 à 212 soit une augmentation de 165%¨. Les actions de formation selon Lansana Komara, continue sont passées de 38 à 182 et ont touché plus de 4.167 employés du secteur privé.

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Sanction contre la Guinée : la FEGUIFOOT répond à la CAF…

La Sanction qu’à infligé la CAF à la Guinée, disqualifiant le pays à la coupe ...