Home / Actualité / Politique / Détention et persécution des militants du BL à Gbangbadou : Le Parti de Faya Milimono demande leur libération…

Détention et persécution des militants du BL à Gbangbadou : Le Parti de Faya Milimono demande leur libération…

Le Bloc Libéral (BL) alerte l’opinion nationale et internationale quant à la violation continue de la Constitution Guinéenne, par le régime d’Alpha Condé. En effet, cette Constitution, en son Article 8, stipule : «Aucun citoyen ne doit être privilégié ou désavantagé en raison de ses opinions politiques….» Malgré cette injonction constitutionnelle, depuis plusieurs semaines, une dizaine de militants du BL résidants à Gbangbadou, dans la préfecture de Kissidougou, sont détenus et persécutés. Leur incarcération se justifie, selon les responsables locaux du RPG et les cadres de l’administration déconcentrée, par leur appartenance au BL. D’autre part, leur libération, selon les responsables locaux du RPG et les cadres de l’administration déconcentrée, nuirait profondément le RPG dans cette localité dont les populations ont pourtant plutôt voté massivement pour le même RPG, qui a vu dix des candidats de sa liste élus sur les 17 que compte le conseil communal, durant les élections locales du 04 février 2018.

En réalité, les militants du BL ont été arrêtés pour intimider les populations qui protestent contre la désignation d’un analphabète comme maire de la commune ; ceci en violation de l’article 134 du code des collectivités, qui stipule que «Nul ne peut exercer la fonction d’autorité exécutive communale s’il n’est âgé de vingt et un ans révolus et ne sait lire et écrire en français….»

Dans un Etat régit par le droit, les arrestations et détentions de citoyens se font selon des procédures judiciaires classiques. Toutefois, comme la pratique du régime d’Alpha Condé l’établit, depuis 2011 les Guinéens n’ont plus la liberté de choix d’appartenance politique et d’expression d’opinions. C’est dans cette dynamique, contraire à la constitution, qu’en ce moment-même, d’innocents citoyens languissent en prison pour leur soutien à un parti autre que le RPG.

Le BL voudrait rappeler que la résistance du RPG face à la démocratisation du pouvoir en Guinée est puérile et voué à échec évident dans un futur très proche. Les récentes annales de l’histoire ont prouvé que les systèmes oppressifs ne peuvent museler le peuple éternellement. La chute de Blaise Compaoré, au Burkina Fasso ; la fuite de Mobutu Sese Seko, du Zaïre, parmi tant d’autres, en font foi. Le BL a une confiance inébranlable en la vérité historique— C’est pourquoi, il enjoint toutes les personnes éprises de justice d’exiger du régime d’Alpha Condé la libération immédiate des prisonniers politiques de Gbangbadou. Le BL est d’avis que la dictature et l’arbitraire n’ont pas droit de cité en démocratie.

 

Conakry, le 23 janvier 2019

Le Bloc Libéral

Ceci pourrait vous interesser

AC Milan-Inter, un derby sous le signe de la lutte contre le racisme

Après les récents incidents à caractère raciste qui ont entaché le football en Italie et ...