Home / Actualité / Dernière minute: Aboubacar Soumah et Cie suspendent leur grève…

Dernière minute: Aboubacar Soumah et Cie suspendent leur grève…

La grève des enseignants n’aura durée cette fois qu’un jour et demi. Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée décide de suspendre son mot d’ordre de grève ce jeudi 11 Avril 2019 à Conakry. Aboubacar Soumah et compagnie, étaient réunis au siège national de leur structure syndicale à Donka pour mettre les choses au clair.

« Le bureau exécutif du SLECG décide de suspendre la grève générale illimitée déclenchée le 10 avril sur toute l’étendue du territoire nationale. Je demande à tous les enseignants et enseignantes et chercheurs de Guinée de reprendre le chemin de l’école à partir de demain vendredi 12 avril 2019 à 8h », a déclaré le syndicaliste Aboubacar Soumah.

Le Gouvernement et ses partenaires sociaux, se sont entendus sur les différents points de revendications. Des points de revendications notamment axés sur l’assainissement du fichier des enseignants de la fonction publique, inclus dans le point 2 de l’accord du 10 janvier 2019 ont été satisfaits. Selon Aboubacar Soumah, il a été autorisé à la commission mixte composée de l’USTG, du Slecg, et du gouvernement, pour procéder au toilettage du fichier des effectifs du personnel enseignant au niveau de l’enseignement supérieur.

L’autre annonce, le gouvernement s’est engagé à rétablir les enseignants à leurs postes initiaux et de les recenser à leurs postes initiaux rapporte le secrétaire général du Slecg.

« Par rapport à la liberté syndicale, nos bureaux au niveau des universités vont immédiatement commencer à fonctionner », conclut M. Soumah avec un ton ferme.

Pour rappel, le premier jour de grève (ce mercredi) a connu une autre tournure. Des élèves étaient massivement sortis dans la capitale Conakry pour exprimer leur colère et dénoncer l’attitude du gouvernement, qui selon eux « Boycotte leur avenir ». Cette grève a d’ailleurs impacté les activités au centre administratif de Kaloum.

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Mali: l’opposition divisée depuis l’entrée d’opposants dans le gouvernement

Au Mali, au début du mois de mai, des représentants des partis de l’opposition radicale ...