Home / Actualité / Echos de nos régions / Crise politique en Guinée : Ibn Chambas appelle à un « sursaut urgent » des guinéens

Crise politique en Guinée : Ibn Chambas appelle à un « sursaut urgent » des guinéens

Les violences émaillées de morts d’hommes à Conakry et dans les Provinces de la Guinée continuent de susciter des commentaires dans le monde. La communauté internationale, droite dans ses bottes, condamne les exactions commises par les forces de l’ordre, déployées pour sécuriser le double scrutin législatif et référendaire.

Selon l’ONU, la Guinée a assisté à des consultations législatives et référendaires marquées malheureusement par une recrudescence d’une violence abjecte.

Mohamed Ibn Chambas, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), qui s’est exprimé mercredi sur cette situation déplorable, a vigoureusement condamné les actes de violences et l’usage excessif de la force.

« Je condamne avec la plus grande fermeté tous les actes de violence, l’usage excessif de la force qui ont provoqué des pertes de vie humaines et de nombreux blessés, ainsi que les violences à connotation intercommunautaire qui se sont déroulés dans la région de Nzérékoré » s’est ouvertement prononcé l’Onusien.

Après moult missions en Guinée depuis le début de la crise entre anti et pro référendum constitutionnel, le bras droit d’Antonio Guterres en Afrique de l’Ouest et le Sahel n’a pas pu faire bouger les lignes. Le FNDC et le pouvoir, chacun y prête son oreille aux chats.  De ce fait, Ibn Chambas, déclare  qu’il suit avec une grande préoccupation le développement de la situation en Guinée.

« Dans un moment inédit où le monde entier se mobilise pour protéger des vies humaines contre la pandémie du COVID-19, les autorités guinéennes et tous les acteurs nationaux ont la responsabilité politique, morale et éthique de s’unir pour protéger les citoyens de la pandémie et de la violence » enchaine l’Onusien, qui réaffirme la volonté des Nations Unies à soutenir les efforts des guinéens pour un dialogue constructif, garant d’une solution pacifique à la crise qui prévaut dans le pays.

« J’appelle, en ces moments difficiles, les autorités nationales, les leaders religieux et communautaires, les responsables politiques, les acteurs de la société civile et tous les citoyens, à se mobiliser contre la violence et à s’engager dans le dialogue pour sortir de la crise. Plus que jamais, un sursaut de tous les guinéens est urgent pour refuser la violence et s’unir pour consolider la paix, la stabilité et le développement en Guinée », interpelle Mohamed Ibn Chambas, alors que les violences meurtrières ont fait une dizaine de morts.

Reste à savoir si l’appel sera entendu !

Alpha Madiou BAH

(+224) 62 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Cellou Dalein adresse ses condoléances à la famille de Kadè Diawara…

Décédé vendredi dernier des suites de maladie à l’hôpital Ignace Deen, la chanteuse Hadja Kadè ...