Home / Actualité / Politique / Création de nouvelles coupures de billets en Guinée : Baïdy Aribot contredit au sein de sa formation politique…

Création de nouvelles coupures de billets en Guinée : Baïdy Aribot contredit au sein de sa formation politique…

Rien ne va entre Baïdy Aribot et ses paires de l’Union des Forces Républicaines, parti dirigé par l’ancien Haut Représentant du Chef de l’État, Sidya Touré. Alors que des soupçons pèsent sur le vice-gouverneur de la banque par rapport à son soutien à un éventuel troisième mandat en faveur d’Alpha Condé, les responsables de l’UFR pointent du doigt ce dernier qui profiterait de la mise en circulation de nouvelles coupures de Billets pour faire la promotion dans l’ombre de cette velléité.

C’était ce samedi 9 mars 2019 au siège du parti. Pour les responsables de l’UFR, ces nouvelles coupures de billets (2 000, 10 000 et 20 000 GNF) sont crées dans le seul but de les distribuer aux pauvres populations, déjà en souffrance. C’est du moins ce que pense Saïkou Yaya Barry, remplaçant de Baïdy au poste de secrétaire exécutif du pays, mais aussi Ibrahima Bangoura, un des vice-présidents de cette formation politique.

« Paradoxalement, dès qu’on annonce une échéance électorale, il y a des coupures de billets qui s’annonce aussi. En 2015, c’était les coupures de 20 000 qui sont sorties. Et c’est coupures de 20 000, on a vu l’usage qu’on en a fait. Ç’a servi à financer la campagne, donc une distribution d’argent aux pauvres populations. Et cette année aussi, les gens, la campagne s’annonçant, surtout la campagne du troisième mandat, les gens ont fait sortir les billets de 2 000, de 10 000 et de 20 000. Et ce sont ces-mêmes billets-là qu’on voit aujourd’hui circuler dans les concessions à Conakry et à l’intérieur du pays. Les faits sont têtus. Au lieu de servir à la construction de nos routes, à la construction de nos hôpitaux, de nos écoles, et à l’amélioration des conditions de vie des guinéens, on distribue cet argent pour fa  ire campagne. C’est ce que nous dénonçons » a fustigé le député Ibrahima Bangoura.

Ces propos viennent contredire ceux de Baïdy Aribot, qui, lors d’une conférence-débat qu’il animait dans une université privée de la place, a avancé les avantages de la création de ces nouveaux billets. L’ancien secrétaire exécutif de l’UFR a plutôt lui évoqué la question d’un besoin économique de la Guinée.

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Manifestation du 14 octobre: le Gouvernement présente un bilan ! (Communiqué)

Conakry, le 14 octobre 2019 – A la mi-journée de cette journée de manifestations non ...