Home / Actualité / Politique / Cour Constitutionnelle : le nouveau ministre, Papa Koly Kourouma va-t-il déclarer ses biens ?

Cour Constitutionnelle : le nouveau ministre, Papa Koly Kourouma va-t-il déclarer ses biens ?

C’est une exigence de la Cellule Balai Citoyen, une structure de la société civile guinéenne. Dans leur démarche, Sékou Koundouno et ses paires activistes, ont demandé au nouveau ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de se prêter à l’exercice de déclaration sur l’honneur de ses biens, tel que cela est exigé par l’Article 36 de la constitution.

Cette disposition de la constitution dispose que : « Après la cérémonie d’investiture et à la fin de son mandat, dans un délai de quarante-huit (48) heures, le Président de la République remet solennellement au Président de la Cour Constitutionnelle la déclaration écrite sur l’honneur de ses biens. Les Ministres avant leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci déposent à la Cour Constitutionnelle la déclaration sur l’honneur de leurs biens. La déclaration initiale et celle de la fin de mandat ou des fonctions sont publiées au Journal Officiel. Les dispositions du présent article s’appliquent au Président de l’Assemblée Nationale, aux premiers responsables des institutions constitutionnelles, aux Gouverneurs de la Banque Centrale et aux responsables des régies financières de l’Etat » a rappelé la Cellule Balai Citoyen dans un communiqué de presse.

Selon nos informations, le leader du parti GRUP, qui signe d’ailleurs son come-back dans le gouvernement et dans les rangs de la mouvance présidentielle, devra se prêter à cette obligation constitutionnelle.

Le tout nouveau patron du département de l’Hydraulique et de l’Assainissement, devra d’abord se rendre à la cour constitutionnelle avant d’être installé dans ses fonctions de ministre de la République ce lundi 15 Avril 2019.

Pour rappel, la Cellule Balai Citoyen a publié il y a peu son rapport d’audit citoyen sur le respect de cette disposition constitutionnelle. Les résultats démontrent que cette mesure majeure pour la moralisation de la gestion publique n’est que trop peu respectée.

« Nous sommes convaincus que le Ministre Papa Koly Kourouma partagera la légitimité de notre appel et qu’il fera le nécessaire pour que sa déclaration soit très prochainement publiée au Journal Officiel tel que cela est imposé par les lois de la république » avait sollicité la structure de la société civile.

A suivre…

Alpha Madiou BAH

(+224) 621 861 269

Ceci pourrait vous interesser

Guinée : la Cour d’Appel tranche dans le procès en appel des leaders du FNDC

La Cour d’Appel de Conakry a tranché ce jeudi 05 décembre 2019, dans le procès en ...