Home / Actualité / Politique / Commune de Matoto : Ouverture de la session budgétaire de la mairie, 39 milliards annoncés…

Commune de Matoto : Ouverture de la session budgétaire de la mairie, 39 milliards annoncés…

Comme certaines communes du pays, la session budgétaire de la mairie de Matoto s’est ouverte ce mardi 30 avril 2019 sous le l’égide d’un représentant du Gouvernorat de la ville de Conakry, a constaté sur place un journaliste de Globalguinee.info.

C’est dans l’enceinte de la commune que les élus ont ouvert leur session budgétaire. Cette rencontre d’une journée réuni plusieurs conseillers issus des formations politiques. Sauf que Kalémodou Yansané n’a pris à cette réunion, sous prétexte qu’il aurait eu un empêchement.

Le Budget prévisionnel de la commune de Matoto en 2019, est de 39 milliards GNF selon le maire Mamadouba Tos Camara.

« Nous avons proposé un budget de 39 milliards de francs guinéens. Les Mairies ne peuvent fonctionner qu’à travers un budget. Un budget dans lequel il y a tous les investissements de fonctionnement des attentes, les visions de la collectivité locale. Comme le dit dans le code, les chefs service ont la charge d’élaborer le budget et soumettre à l’approbation de l’autorité. À son tour, elle donne aux élus locaux pour des analyses. Une fois que les budgets sont adoptés, le Maire devient le garant de l’exécution correcte pour atteindre les objectifs », a confié le premier responsable de la commune dans un entretien qu’il a accordé aux journalistes au sortir de la salle où se tient ladite réunion.

La commune de Matoto la plus grandes du pays est confrontée à plusieurs manquements. Selon Mamadou Tos Camara, les priorités des élus de la commune de Matoto seront orientées sur la question de l’insalubrité et les problèmes sanitaires, l’amélioration des conditions de travail de l’administration à la base.

« La mobilisation et la sécurisation des recettes communales. L’aménagement et la modernisation de nos marchés ainsi que de leur gestion. La formation continue pour une meilleure employabilité des jeunes. L’identification et l’aménagement des espaces de sports et de loisirs, l’appui aux associations et groupements féminins. L’aménagement des débarcadères, etc. », a indiqué le maire.

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Le Centre Culturel Franco Guinéen dans la ferveur des 20 ans de son existence…

29 Juillet 1999- Décembre 2019, cela fait pratiquement 20 ans que le centre culturel franco ...