Home / Actualité / Echos de nos régions / Bantama Sow à Mamou : après les sous-préfectures, la commune urbaine, le ministre attendu à Ourékaba ce samedi

Bantama Sow à Mamou : après les sous-préfectures, la commune urbaine, le ministre attendu à Ourékaba ce samedi

Après les sous préfectures, le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow en compagnie des autorités administratives de Mamou, était ce jeudi en visite de terrain, dans les chantiers du Gouvernement se trouvant dans la commune urbaine de Mamou.

Première étape, le collège et le lycée moderne du quartier Madina-Tambassa. Un quartier situé au Sud-est du centre. Le ministre et sa suite ont visité les installations de la nouvelle école moderne flambant neuf de Mamou qui est composée de 20 salles de classes, 24 latrines, 1 laboratoire, 2 forages (l’un pour les élèves et l’autre pour la population), 2 Directions de quatre bureaux, et une bibliothèque.

Satisfait des travaux, le chef du quartier, El hadj Hady s’est réjouit de la construction de cette infrastructure dans son quartier. Poursuivant, il a adressé ses remerciements au chef de l’État pour l’amour qu’il porte pour la ville carrefour.

Le ministre Bantama Sow impressionné de la qualité des travaux, s’est lui aussi réjouit de la finalité des chantiers, et a invité la population de Mamou à être reconnaissante envers le donateur, le président Alpha Condé. Selon le chef du département des Sports, la région de Mamou dévient du jour au lendemain, une ville qui attire l’étranger et séduit le passant. Donc, enchaine-t-il, la population de cette ville doit reconnaitre les bienfaits du chef de l’Etat en lui remerciant et surtout l’encourageant dans ses actions.

Après l’école moderne, la prochaine étape de visite de terrain du ministre, a été la base régionale de l’unité de protection civile. Là également, Sanoussy Bantama Sow et sa suite ont été impressionnés de la qualité des travaux de cette base, qui aura pour zone de couverture Mamou, Labé, Dabola et Faranah. 45 camions d’incendie et 123 agents seront déployés dans cette caserne, pour la protection de ses préfectures.

Il faut signaler que les populations de Ourékaba, village natal du ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, réservent un accueil chaleureux à leur fils et sa suite dans la journée de ce samedi 15 juin 2019.

Nous y reviendrons

Thierno Mamadou Sow

Correspondant Régional 

(+224) 656 308 989

Ceci pourrait vous interesser

La culture guinéenne en deuil: l’artiste Kerfala Kanté est mort !

Nous venons de l’apprendre. La culture guinéenne en deuil. L’artiste Kerfala Kanté est mort. La ...