Home / Actualité / Echos de nos régions / Assemblée nationale : les députés de l’opposition pourraient claquer la porte du parlement ce vendredi…

Assemblée nationale : les députés de l’opposition pourraient claquer la porte du parlement ce vendredi…

L’annonce est imminente. Très critiqués par l’opinion publique pour avoir continuer à siéger à l’assemblée nationale alors que leur mandat a déjà expiré, les députés de l’opposition guinéenne pourrait annoncer leur retrait du parlement ce vendredi 11 octobre 2019, a appris Globalguinee.info.

Selon nos informations, une réunion s’est tenue ce jeudi entre députés des deux groupes parlementaires de l’opposition ( libéraux démocrates et alliance républicaine NDLR) pour évoquer le sujet. D’ailleurs, une décision imminente va être annoncée à l’assemblée nationale demain vendredi.

Pourquoi c’est maintenant que les élus de l’opposition prennent-t-ils cette décision ? Nous avons chercher à comprendre.

Tout serait partie d’une réunion du Front national pour la Défense de la constitution. Une plate-forme sociopolitique qui trouve toujours anormal le maintien de ses députés au parlement. Et le rapport synthèse sur les consultations nationales annonçant que l’assemblée nationale est favorable à l’idée d’une nouvelle constitution est le mal qui a fait déborder l’eau du vase a-t-on appris de sources concordantes.

Aussi, plusieurs structures de la société civile ne cessent de condamner cet état de fait qu’elles trouvent inadmissible. Autant de raisons qui vont amener les députés de l’opposition à céder au profit du combat contre l’adoption d’une nouvelle constitution en Guinée.

Pour donc prouver au peuple de Guinée qu’ils chouchoutent tant que leur combat est plus que noble, et qu’ils sont contre l’idée d’un référendum, les députés opposants devront se plier à la volonté du FNDC.

Une décision tardive mais qui pourrait leur permettre de laver le linge sale, surtout à un moment où  le front appelle à une série de manifestations sur l’ensemble du pays à compter du 14 octobre prochain.

À suivre…

Globalguinee.info

Ceci pourrait vous interesser

Viols de casques bleus en RCA: l’ONU pointe les dysfonctionnements de l’enquête

C’est un rebondissement dans l’affaire des violences sexuelles commises en République de Centrafrique par des ...