Home / Actualité / Politique / Amadou Damaro parle : « la deuxième institution vient de consacrer la séparation des pouvoirs dans la république »

Amadou Damaro parle : « la deuxième institution vient de consacrer la séparation des pouvoirs dans la république »

Le bureau de l’Assemblée Nationale a rejeté lundi, la demande des magistrats qui souhaitent une levée de l’immunité parlementaire du président du groupe parlementaire  »la mouvance présidentielle ». Le pouvoir législatif guinéen a jugé irrecevable la requête de l’association des magistrats de Guinée.

Interrogé ce mardi depuis les Etats-Unis d’Amérique dans l’émission choc des idées de la Radio Global FM,  le député Amadou Damaro Camara n’est pas allé du dos de la cuillère pour asseoir des arguments. Le président du groupe parlementaire la majorité présidentielle, a dit ceci : « Chacun dans son rôle, la deuxième institution vient de consacrer la séparation des pouvoirs dans la république, en jugeant irrecevable la demande du procureur général », a-t-il argué.

Dans la même émission politique, le député fait comprendre qu’il entend réagir très prochainement.

« Je réagirai à temps et de la manière la plus républicaine », a rassuré l’honorable Camara sans tabou.

Les magistrats guinéens n’ont toujours pas dit leur dernier mot. Ils envisagent d’aller en grève si toutefois l’immunité du député n’est pas levée.

A suivre…

Moustapha CONDE

Ceci pourrait vous interesser

Kaporo-Rails : MTN-Guinée assure ne pas être associée à l’achat des domaines litigieux

Suite à la déclaration numéro 6 publiée le 16 septembre par les victimes de Kaporo-Rails, ...