Home / Actualité / Economie / Affaire rackettage de joueurs : 39 membres statutaires de la Féguifoot exigent la suspension immédiate d’Amadou Diaby (Déclaration)

Affaire rackettage de joueurs : 39 membres statutaires de la Féguifoot exigent la suspension immédiate d’Amadou Diaby (Déclaration)

C’est une mauvaise nouvelle pour le premier vice-président de la Fédération guinéenne de Football, Amadou Diaby. Mis en cause dans l’affaire de rackets de plusieurs joueurs du Syli national et certains membres du staff technique de l’ancien  sélectionneur Paul Put, le bras de droit de Mamadou Antonio Souaré, patron de l’instance dirigeante de football guinéen est banni à jamais par plusieurs membres statutaires de la fédération guinéenne de football.

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction dans la journée de ce samedi 20 Juillet 2019, 39 sur 65 des membres statutaires de la fédération, présents à Conakry, ont manifesté lors d’une réunion à Nongo, leur souhait de voir la suspension immédiate du deuxième homme fort de la féguifoot, en l’occurrence Amadou Diaby.

Cette annonce fait suite à celle liée à la dissolution de l’administration fédérale et de toutes les commissions de la fédération, ainsi que les 5 personnes incriminées et citées dans le dossier du Syli Cadet (catégorie U17), par Mamadou Antonio Souaré en début de semaine, après une réunion d’urgence qui s’est tenue au siège du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique.

Ci-dessous la déclaration des membres statutaires de la fédé…

Alpha

Ceci pourrait vous interesser

Dernière minute : l’Administrateur général de la radio Lynx Fm placé sous contrôle judiciaire…

La convocation du journaliste Aboubakr Diallo est loin de connaitre son épilogue. Ce lundi 19 ...